logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Agriculture

Les exportations de bananes du Cameroun des 9 premiers mois de 2019 sont en chute de près de 25% en glissement annuel

Les exportations de bananes du Cameroun des 9 premiers mois de 2019 sont en chute de près de 25% en glissement annuel

(Investir au Cameroun) - 155 435 tonnes. C’est le volume de bananes exportées par les producteurs en activité au Cameroun, entre janvier et septembre 2019. Selon les données de l’Association bananière du Cameroun (Assobacam), ces exportations étaient de 203 721 tonnes au cours de la même période en 2018. Ce qui révèle une baisse de 48 286 tonnes, soit près de 25% en glissement annuel.

En plus de la crise anglophone, qui a mis hors-jeu la Cameroon Development Corporation (CDC), numéro 2 du marché, l’analyse des données compilées par l’Assobacam révèle également une baisse de régime à la société des Plantations du Haut Penja (PHP), le leader du marché, au cours de la période sous revue.

En effet, entre septembre 2018 et septembre 2019, les exportations de la PHP, la filiale locale de la Compagnie fruitière de Marseille, ont fléchi de près de 14 000 tonnes, passant de 156 593 tonnes à fin septembre 2018, à seulement 142 621 tonnes à fin septembre 2019.

Dans le même temps, Boh Plantations, lui, gagne 630 tonnes en termes d’exportations, celles-ci ayant culminé à 12 814 tonnes à fin septembre 2019, contre 12 184 tonnes au cours de la même période en 2018.

Depuis septembre 2018, la CDC, elle, a disparu du fichier des exportateurs de bananes, à cause de l’arrêt de ses activités en raison de la crise sociopolitique qui paralyse les régions anglophones du Cameroun.

Aussi, cette entreprise publique, 2e employeur du pays après l’État, n’a-t-elle rien exporté depuis le début de l’année 2019. À fin août 2018, elle affichait 34 944 tonnes de bananes exportées.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

29-07-2019 - Après une perte de 32 milliards de FCFA en 2018, la CDC pourrait redémarrer ses activités sur environ 1000 hectares

louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...
daniel-ona-ondo-les-pays-de-la-cemac-trainent-un-deficit-alimentaire-d-environ-2000-milliards-de-fcfa-par-an
Le 20 février à Douala, en ouvrant les travaux du Comité régional de l’Origine, qui permet d’identifier les produits pouvant bénéficier de la...
en-2019-le-cameroun-a-pu-mobiliser-643-milliards-de-fcfa-par-emission-de-titres-publics
Les activités du gouvernement camerounais sur le marché des titres publics ont permis de renflouer les caisses de l’État à hauteur de 643 milliards de...
une-strategie-en-gestation-pour-l-implication-des-femmes-dans-la-lutte-contre-la-criminalite-maritime-au-cameroun
Dans les prochaines semaines, le ministère des Transports va élaborer une stratégie pour impliquer les femmes dans la criminalité maritime. C’est le fruit...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev