logoIC
Yaoundé - 26 septembre 2021 -
Agriculture

Sorgho : malgré le partenariat entre Guinness et les producteurs, les industriels ne transforment que 3% de la production

Sorgho : malgré le partenariat entre Guinness et les producteurs, les industriels ne transforment que 3% de la production

(Investir au Cameroun) - Troisième céréale la plus produite au Cameroun après le maïs et le riz, le sorgho est très peu transformé dans le pays, en dépit de la convention de partenariat qui lie les producteurs de la partie septentrionale à la filiale locale du brasseur britannique Guinness. En effet, dans le cadre du Projet d’investissement et de développement des marchés agricoles (Pidma), financé à hauteur de 50 milliards de FCFA par la Banque mondiale, ces producteurs fournissent cette céréale depuis quelques années à Guiness Cameroun, pour la production des boissons.

Mais, malgré ce partenariat, les unités agro-industrielles du Cameroun ne transforment que 3% de la production nationale de cette céréale, selon une étude que vient de rendre publique le Bureau de mise à niveau des entreprises (BMN). « Le sorgho est exclusivement produit dans les régions de l’Extrême-Nord (58% de la production nationale) et du Nord (42%) et sert majoritairement à l’autoconsommation (77% de la production), à l’exportation vers le Tchad et le Nigeria (20%), et le reste (3%) aux agro-industries (principalement Guinness Cameroun) », révèle l’étude.

Au demeurant, en dépit de cette faiblesse de la transformation locale, le partenariat entre les producteurs locaux de sorgho et Guinness Cameroun a permis de révolutionner cette filière. Selon la Banque mondiale, les résultats du Pidma, projet également dédié au développement des chaînes de valeurs du maïs et du manioc, sont plus visibles sur le sorgho. « Grâce au projet, les producteurs de sorgho regroupés en coopératives ont pu augmenter de 20% en moyenne, le prix de vente de leurs produits », souligne l’équipe de coordination du Pidma.

BRM

le-cameroun-veut-lever-275-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-des-titres-publics-de-la-beac-au-4e-trimestre-2021
Au cours du 4è trimestre 2021, le Trésor public camerounais va émettre sur le marché de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (BEAC), des titres...
10-milliards-de-fcfa-injectes-dans-88-plans-d-affaires-du-projet-de-developpement-de-l-elevage-a-fin-septembre-2021
Le Projet de développement de l’élevage (Prodel), financé en grande partie par la Banque mondiale (BM), vient de publier son bilan d’activités au cours...
vers-la-mise-de-clusters-filiere-banane-plantain-et-piscicole-autour-de-la-ville-industrialo-portuaire-de-kribi
Dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Ceinture agricole » autour de Kribi, ville au Sud-Cameroun abritant un complexe...
au-cameroun-les-exportations-du-gaz-naturel-liquefie-regressent-de-4-7-a-fin-juin-2021
Les exportations du gaz naturel liquéfié (GNL) effectuées par le Cameroun entre janvier et juin 2021 ont culminé à 591 974 tonnes, révèle l’Institut...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev