logoIC
Yaoundé - 18 mai 2022 -
Agro-industrie

L’Afrique centrale dispose d’une stratégie de développement durable de la filière huile de palme

L’Afrique centrale dispose d’une stratégie de développement durable de la filière huile de palme

(Investir au Cameroun) - Le secrétariat général de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Ceeac) en partenariat avec le Fonds mondial pour la nature (WWF) a réuni les 30 et 31 mars à Yaoundé, une trentaine d’organisations et entreprises de la sous-région qui ont validé un Document de stratégie régionale de développement durable de la filière huile de palme.

L’opportunité d’une telle initiative, a relevé Ludovic Miaro, représentant de WWF, tient au fait que, les Etats de l’Afrique centrale font face à un sérieux problème de déficit (>50%) d’huile de palme et ont recours à l’importation des pays d’Asie du Sud-est pour satisfaire les demandes nationales. Ainsi, le document validé à Yaoundé est une des solutions pour remédier à la situation déficitaire dans la sous-région tout en limitant l’impact écologique de cette filière sur les forêts à haute valeur de conversion, la perte de la biodiversité et les moyens de subsistance des communautés locales. Cette stratégie sera transmise à la Conférence des ministres de la Ceeac en charge de l’Agriculture et des forêts en vue de son adoption au cours de l’année 2017.

A l’endroit des Etats, les participants (Socapalm, CDC, Palmol, BAD, FAO, Olam Gabon, Comifac, etc.) ont recommandé de fournir la liste exhaustive des entreprises et des organisations professionnelles, tant de grands et petits producteurs des filières de rentes en général et celles du palmier à huile en particulier. Mais également d’associer la Banque de développement des Etats de l’Afrique centrale (Bdeac) et les banques locales dans le financement de cette filière.

En outre, il a été recommandé à la Ceeac d’étudier la possibilité d’élaborer une stratégie sous-régionale sur le développement de l’éco-agriculture sur toutes les cultures industrielles dans les zones agro-écologiques (coton, karité, cacao, café, thé, etc.) en lien avec la politique agricole commune de la Ceeac. Sans oublier de mobilier les institutions et les outils financiers existants au niveau sous-régional et international, en vue du financement de l’éco-agriculture, en y intégrant la stratégie de la filière huile de palme.

Sylvain Andzongo

cemac-le-compte-d-operations-loge-au-tresor-francais-a-genere-des-interets-de-12-4-milliards-de-fcfa-14-7-en-2021
Les intérêts captés par la banque centrale des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) sur le compte d’opérations...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...
promotion-au-cameroun-l-office-national-du-cacao-et-du-cafe-forme-les-hoteliers-a-la-preparation-du-cafe-local
L’Office national du cacao et du café (ONCC) vient d’organiser à Kribi, cité balnéaire de la région du Sud du pays, un atelier de formation des maîtres...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev