logoIC
Yaoundé - 14 juillet 2020 -
Agro-industrie

L'agro-industriel CDC, 2è employeur après l'Etat du Cameroun, s'inquiète de la destruction de 20 000 emplois dans le Sud-Ouest

L'agro-industriel CDC, 2è employeur après l'Etat du Cameroun, s'inquiète de la destruction de 20 000 emplois dans le Sud-Ouest

(Investir au Cameroun) - L’agro-industriel Cameroon Development Corporation (CDC), 2è employeur après l’Etat, s’inquiète de la destruction de ses 20 000 emplois.

En effet, au terme d’un conseil tenu le 27 décembre 2018 à Bota-Limbé, dans la région du Sud-Ouest du pays, en proie aux violences séparatistes depuis octobre 2016, Benjamin Mutanga Itoe, PCA de l’entreprise, a affirmé que plus de 93% des agents dont l’emploi et la masse salariale mensuelle s’élèvent à 2 milliards FCFA, sont aujourd’hui menacés.

Le Conseil d’administration a noté avec «consternation l’impact très négatif de cette crise socio-politique sur le fonctionnement de la CDC, qui a vu plusieurs de ses plantations, bureaux et unités de transformation vandalisés et pillés». Ce qui a entraîné la fermeture et la cessation d’activités sur certains sites et les pertes financières qui en découlent empêchant ainsi, le paiement des salaires.

Toujours selon la CDC, il y a lieu de regretter les blessures corporelles infligées aux nombreux employés de la société, dont certains ont été mutilés et ont vu leurs doigts coupés par les séparatistes. « Certains d’entre eux [employés] ont été tués et ce, dans l’intention principale de paralyser et de réduire à néant, les capacités et le potentiel de production et de commercialisation de la CDC.», indique Benjamin Mutanga Itoe.

Par conséquent, le Conseil d’administration recommande le renforcement de la sécurité dans les unités de production et de transformation de la CDC afin d’assurer la continuité de la chaîne de production de la société.

Depuis le mois de septembre 2018, la Cameroon Development Corporation a disparu du fichier des exportateurs de bananes dans le pays.

S.A

face-aux-pressions-l-electricien-camerounais-eneo-suspend-a-la-methode-d-estimation-des-consommations-des-clients
Dans une lettre adressée à ses clients le 12 juillet 2020, la société Eneo, concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun, annonce que...
les-six-etats-de-la-cemac-ont-leve-262-3-milliards-de-fcfa-sur-le-marche-monetaire-au-mois-de-mars-2020
Dans son bulletin du marché monétaire, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, la...
ethiopian-airlines-devient-la-3e-compagnie-autorisee-a-reprendre-ses-vols-au-depart-et-a-destination-du-cameroun
« Ethiopian Airlines est (…) heureuse d’annoncer la reprise ses vols vers des destinations ouvertes à travers le monde, au départ de Douala et Yaoundé,...
le-cameroun-le-congo-le-gabon-et-le-tchad-decrochent-des-financements-de-155-milliards-de-fcfa-a-la-bdeac
155,05 milliards de FCFA. C’est le montant global des financements que la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC) vient d’octroyer...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n98 Juin 2020

Covid 19 Et maintenant, l’étendue des dégâts


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Maintenir l’emploi coûte que coûte »


Business in Cameroon n88: June 2020

Covid 19 Its impacts so far


Emmanuel de Tailly (SABC) : «Preserving jobs at all costs»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev