logoIC
Yaoundé - 17 décembre 2018 -
Aide au développement

Le Cameroun prépare son éligibilité au «Millenium Challenge Account» , un programme de financement du Congrès américain

Le Cameroun prépare son éligibilité au «Millenium Challenge Account» , un programme de financement du Congrès américain

(Investir au Cameroun) - Alamine Ousmane Mey (photo), le ministre en charge de l’Economie (Minepat) préside ce 6 décembre à Yaoundé, le Comité national de pilotage du programme «Millenium Challenge Account» (MCA) ou «Fonds du millénaire». C’est un programme de financement du développement créé par le Congrès américain en 2004, à l’initiative de l’ex-président américain George W. Bush.

Le Minepat doit présenter les stratégies du Cameroun pour être éligible à ce programme qui vise les pays en développement qui démontrent leur engagement à lutter contre la pauvreté  à travers le  développement économique.

En effet, depuis quelques années, le Cameroun remplit les conditions pour être l’un des pays candidats au MCA. Pour y parvenir, le premier ministre a réorganisé par décret du 18 juillet 2018, le Comité de pilotage du «Millenium Challenge Account» auprès du ministre chargé de l’Economie. La mission dudit Comité est d’appuyer le gouvernement dans la recherche de l’éligibilité du Cameroun et de suivre la mise en œuvre des indicateurs et critères du MCA par les différentes administrations concernées.

Le Cameroun sera jugé éligible ou non à l’aune de 20 indicateurs répartis en trois grands groupes : bonne  gouvernance, investir dans le capital humain et garantir des libertés économiques. Pour être sélectionné, le pays doit se situer au-dessus de la valeur médiane pour la moitié des indicateurs de chacune des trois catégories.

Depuis 2004, le Fonds du millénaire a investi plus de 13 milliards de dollars, soit environ 7 515 milliards FCFA dans plusieurs projets au niveau des pays bénéficiaires dans les secteurs tels que: les infrastructures de transport, l’accès à l’eau et assainissement, l’agriculture et irrigation, la lutte contre la corruption, l’éducation, la santé ; l’énergie (production, transport et distribution), etc.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev