logoIC
Yaoundé - 11 décembre 2018 -
Banque

La Beac veut arrimer ses données comptables aux normes internationales IFRS

La Beac veut arrimer ses données comptables aux normes internationales IFRS

(Investir au Cameroun) - La Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) vient de lancer un appel à manifestation d’intérêt pour le recrutement de consultants, dans le cadre de la mise aux normes IFRS de son système comptable. Une transition vers les normes comptables internationales (IFRS), explique la Banque centrale, permettra de disposer d'un référentiel comptable unique, cohérent, fiable et comparable. L'opportunité d'une telle transition part du fait que, « lors de la première évaluation, les principales normes IFRS applicables à la Banque ont été identifiées et différents écarts normatifs ont été mis en évidence », indique l’appel d’offres.

A partir du mois de mai 2018, les consultants qui seront retenus, auront entre autres missions, pendant douze mois, d’assister la Beac à présenter les comptes arrêtés au 31 décembre 2017 selon les normes IFRS et la préparation des états financiers publiables de l’exercice 2018. Par ailleurs, il faudra faire I'examen de l'ensemble des opérations avec les tiers (Trésors nationaux, établissements de crédit, FMI ...) et la détermination du traitement comptable approprié.

Le principal critère de sélection est l'expérience professionnelle d'au moins 10 années en tant que firme d'expertise comptable et de conseil, dans l'accompagnement à la transition vers les IFRS d'entités similaires à la Beac. La connaissance de la langue, le Français, et du cadre institutionnel de la Cemac constitue un plus.

Les manifestations d'intérêt rédigées en français doivent être déposées au siège de la Banque centrale, à Yaoundé, au Cameroun, ou envoyées par courrier électronique au plus tard le 30 avril 2018.

S.A

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev