logoIC
Yaoundé - 16 octobre 2019 -
Banque

Piccini veut la caution de l’État pour lever des fonds auprès des banques en vue d’achever le complexe sportif d’Olembe

Piccini veut la caution de l’État pour lever des fonds auprès des banques en vue d’achever le complexe sportif d’Olembe

(Investir au Cameroun) - C’est Makonnen Asmaron (photo), le président du groupe italien Piccini en personne, qui est venu au Cameroun pour rencontrer les autorités susceptibles d’aider la multinationale à obtenir les financements nécessaires, dans le cadre de la construction du complexe sportif d’Olembe, une banlieue de Yaoundé.

Ce 24 juillet, le président du groupe Piccini a rencontré, à Yaoundé, le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motaze, pour la signature d’une convention de cautionnement pour que l’entreprise obtienne un financement auprès des banques locales, dans le but d’accélérer le chantier. « Les discussions sont très avancées entre les banques locales dans ce sens. La visite de ce jour permettra une avancée encore plus importante vers la finalisation des travaux », indiquent les services du ministère des Finances.

« C’était pour rassurer le ministère que nous allons terminer les travaux avant la fin de l’année [2019]. On a récupéré le temps perdu. On rassure aussi le peuple camerounais qu’il va avoir un des meilleurs stades non seulement en Afrique, mais probablement dans le monde », a déclaré pour sa part le président de Piccini.

En visite de travail au Cameroun depuis le 23 juillet, Makonnen Asmaron a aussi effectué une séance de travail dans les services du Premier ministre, Joseph Dion Ngute. L’un des enjeux de la rencontre était l’évaluation du niveau d’avancement des travaux et de l’exécution d’une convention de financement pour l’accélération des constructions, dans la perspective des compétitions que le Cameroun abrite dès 2020.

Dans le cadre de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2019 qui a été retirée au Cameroun, la société italienne Piccini doit construire un complexe sportif, dont un stade de 60 000 places à Olembe, pour un montant de 163 milliards FCFA. L’infrastructure aurait dû être livrée au mois de septembre 2018. Actuellement, le chantier n’est toujours pas achevé.

Sylvain Andzongo

les-transporteurs-terrestres-du-cameroun-levent-leur-mot-d-ordre-de-greve
« Les transporteurs routiers du Cameroun prennent acte des résolutions (…) et se félicitent du dialogue social qui a prévalu ; par conséquent,...
l-ape-entre-le-cameroun-et-l-ue-profite-davantage-aux-grandes-entreprises-et-aux-filiales-des-multinationales-gicam
« Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’APE [Accord de partenariat économique], pour l’instant, profite davantage aux grandes entreprises et aux...
la-banque-mondiale-alloue-117-milliards-de-fcfa-au-cameroun-pour-soutenir-ses-politiques-de-developpement
Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Économie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé...
malgre-la-grande-saison-des-pluies-le-prix-du-cacao-camerounais-resiste-depuis-le-20-septembre-2019-a-1080-fcfa-le-kg
Les pluies sont de plus en plus vigoureuses dans les bassins de production de fèves de cacao au Cameroun. Mais, en dépit de cette grande saison des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev