logoIC
Yaoundé - 19 avril 2019 -
BTP

LafargeHolcim inaugure une nouvelle usine au Cameroun, pour tenter de reconquérir le leadership sur le marché du ciment, chipé par Dangote

LafargeHolcim inaugure une nouvelle usine au Cameroun, pour tenter de reconquérir le leadership sur le marché du ciment, chipé par Dangote

(Investir au Cameroun) - Le 2 avril 2019, dans la localité de Nomayos, près de Yaoundé, la capitale camerounaise, la société des Cimenteries du Cameroun (Cimencam), contrôlée par le consortium franco-maroco-suisse LafargeHolcim Maroc Afrique (LHMA), a procédé à l’inauguration officielle d’une nouvelle usine de production de ciment, d’une capacité de plus de 500 000 tonnes.

Selon Benoît Galichet, le directeur général (Dg) de Cimencam, cette nouvelle unité de production est la première étape de la transformation de Cimencam, en un «nouveau Cimencam».

Ce processus de transformation matérialisé par un nouveau logo révélé le 2 avril 2019, a-t-on appris, vise tout simplement à reconquérir le leadership sur le marché du ciment au Cameroun, chipé depuis 2017 à Cimencam par Dangote Cement, qui a mis en service sa première usine camerounaise en 2015.

«Cette nouvelle usine marque un tournant décisif, non pas parce qu’elle est l’une des plus modernes de notre groupe, mais parce qu’elle remet Cimencam sur le chemin de la croissance», a indiqué Emmanuel Rigaux, l’administrateur directeur général de LafargeHolcim Maroc Afrique.

En effet, souligne Benoît Galichet, le Dg de Cimencam, l’usine de Nomayos permet à ce producteur de ciment de se «rapprocher de la clientèle des marchés prometteurs» des régions du Centre, du Sud et de l’Est, puis de tirer davantage profit des opportunités qu’offrent les pays voisins tels que la République centrafricaine.

En plus d’une meilleure couverture du territoire et de l’accroissement de la production, qui intègre l’augmentation de 25% des capacités de production de l’usine Cimencam de Figuil (production de 190 000 tonnes en 2020), dans la région du Nord du pays ; cette stratégie de reconquête du leadership sur le marché du ciment au Cameroun repose également sur la diversification de la gamme des produits. 

De ce point de vue, Cimencam annonce, par exemple, le lancement de la production dans son usine de Nomayos, du ciment blanc baptisé «Sublime», dédié aux travaux de décoration des ouvrages, ainsi que la commercialisation prochaine du «MultiX», un nouveau type de ciment à multiples usages.

A en croire les responsables de cette cimenterie, la production du béton prêt à l’emploi initiée par Cimencam, jouera également sa partition dans la reconquête du leadership sur le marché camerounais du ciment, dans la mesure où cette activité permet déjà à l’entreprise de se positionner sur les grands projets d’infrastructures en cours dans le pays.

Le top management de cette cimenterie créée en 1969, est d’autant plus confiant dans cette ambition que, depuis janvier 2019, la courbe des ventes de l’entreprise affiche une progression fulgurante. Selon le Dg, celle-ci a cru de 30% au premier trimestre 2019, par rapport à la même période en 2018.

«Le dynamisme commercial et cette première phase de reconquête sont en cours. Nous atteignons des moyennes quotidiennes que Cimencam n’avait plus atteint depuis très longtemps», se réjouit Emmanuel Rigaux. 

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

20-02-2019 - Cimencam, filiale camerounaise de LafargeHolcim, se positionne sur le programme gouvernemental de 10 000 logements sociaux

23-08-2018 - Cimencam, filiale de LafargeHolcim, va exploiter une carrière abritant 12 millions de tonnes de pouzzolane dans la région de l’Ouest

28-03-2019 - LafargeHolcim inaugure, le 2 avril 2019, sa nouvelle cimenterie d’une capacité de 500 000 tonnes, dans la banlieue de la capitale camerounaise

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n84: Avril 2019

Cacao : l’industrie de transformation a le vent en poupe

Entretien avec Louis-Paul Motazé, ministre des Finances



Business in Cameroon n74: April 2019

Cocoa: The transformation industry is thriving

Interview with Louis-Paul Motaze, minister of finances


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev