logoIC
Yaoundé - 18 mai 2022 -
BTP

Le coût du km de route bitumée au Cameroun est le double du prix moyen en Afrique

Le coût du km de route bitumée au Cameroun est le double du prix moyen en Afrique

(Investir au Cameroun) - Selon le Quotidien de l’Economie, qui s’appuie sur les recommandations d’une récente réunion des points focaux du Conseil national de la route (Conaroute), le prix moyen du kilomètre de route bitumée au Cameroun est estimé à environ 205 millions de francs Cfa. Pourtant, ce même prix culmine à 100 millions de francs Cfa, si on fait la moyenne en Afrique, soit la moitié du prix pratiqué au Cameroun.

Afin d’infléchir cette courbe, apprend-on, le gouvernement camerounais compte actionner la manette des centrales de concassage, à l’effet d’obtenir des granulats à moindre coût. En effet, apprend-on, au Cameroun les granulats représentent 25% du coût de construction d’une route.

A travers la construction de quatre centrales de concassage pour un montant global de 10 milliards de francs Cfa, et dont les appels d’offres internationaux ont été récemment lancés, le gouvernement camerounais souhaite réduire, au moins de moitié, souligne notre source, le prix de la tonne de granulats. Et partant, celui de la construction des routes au Cameroun.

Pour mémoire, il ya quelques années, un opérateur économique camerounais avait présenté aux acteurs du Btp, un produit qui permettait déjà de réduire considérablement les délais de construction des routes, et par conséquent les coûts globaux.

Ce produit dénommé Carboncor, dont la fiabilité a été confirmée par le Laboratoire national de Génie civil (Labogénie), a même été expérimenté, avec succès, sur un tronçon de la route Yaoundé-Afanoyo, mais ne semble pas encore avoir été adopté par les opérateurs camerounais du secteur du Btp.

BRM

Lire aussi

23-08-2013 - Le Cameroun vise 8500 km de routes bitumées à l’horizon 2020

04-09-2013 - Le Cameroun veut s’offrir quatre centrales de concassage à 10 milliards Fcfa

cemac-le-compte-d-operations-loge-au-tresor-francais-a-genere-des-interets-de-12-4-milliards-de-fcfa-14-7-en-2021
Les intérêts captés par la banque centrale des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) sur le compte d’opérations...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...
promotion-au-cameroun-l-office-national-du-cacao-et-du-cafe-forme-les-hoteliers-a-la-preparation-du-cafe-local
L’Office national du cacao et du café (ONCC) vient d’organiser à Kribi, cité balnéaire de la région du Sud du pays, un atelier de formation des maîtres...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev