logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
BTP

Célestine Ketcha Courtès donne deux mois aux entreprises pour achever les marchés abandonnés depuis 2013

Célestine Ketcha Courtès donne deux mois aux entreprises pour achever les marchés abandonnés depuis 2013

(Investir au Cameroun) - Célestine Ketcha Courtès (photo), la ministre en charge de l’Habitat (Minhdu), est en colère contre des entreprises attributaires de plusieurs marchés sous financement du Fonds routier depuis 2013. Et pour cause, indique la ministre, ces entreprises continuent à soumissionner chaque année alors qu’elles détiennent dans leur portefeuille plusieurs marchés inachevés.

Mme Ketcha Courtès invite par conséquent toutes les entreprises du secteur qui plombent les résultats du ministère de l’Habitat dans la mise en œuvre des projets du guichet entretien du Fonds routier, à prendre les dispositions pour achever dans un délai de deux mois, à compter du 18 février, leurs chantiers respectifs. Ces entreprises sont sommées de s’organiser dans le futur à soumissionner en fonction de leurs plans de charge respectifs.

En outre, au terme des descentes qu’elle effectuera bientôt sur l’ensemble du territoire national, Mme Ketcha Courtès indique que les marchés des entreprises indélicates seront systématiquement résiliés et les noms des concernés communiqués au ministère en charge des marchés publics pour suspension de la commande publique.

Cette menace du Minhdu rentre en droite ligne avec la circulaire du 25 avril 2017. Ladite circulaire dispose que, «les défaillances des cocontractants dans l’exécution des marchés précédents sont désormais considérées comme critère éliminatoire dans l’attribution de nouveaux marchés».

En avril 2018, le ministère des marchés publics avait déjà publié une liste de 334 entreprises susceptibles d’être suspendues de la commande publique si elles ne montraient pas patte blanche.

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev