logoIC
Yaoundé - 15 novembre 2018 -
BTP

Djoum-Mintom : les travaux routiers avancent côté camerounais et congolais

Djoum-Mintom : les travaux routiers avancent côté camerounais et congolais

(Investir au Cameroun) - De source proche du ministère de l’Economie, de la planification et de l’aménagement du territoire (MINEPAT), l’on s’active des deux bords de la frontière et la construction de la route entre le Cameroun et le Congo est bien entamée. Côté camerounais, entre les localités de Djoum et Mintom, distantes de 83 km, l’entreprise hollandaise MNO VERVAT BV a entamé les premiers terrassements depuis bientôt deux mois. Sur plusieurs kilomètres, le tracé de la route prend progressivement corps.

 Côté congolais, on est aussi en mouvement. Le 17 mai dernier, la localité de Ketta, à 25 km d’Ouesso, a vu le lancement des travaux de la route qui devra compléter le corridor bitumé entre Yaoundé et Brazzaville. Etalés sur 316 km dans sa partie congolaise, les travaux vont engloutir environ 108,6 milliards F CFA, dont 58% proviennent du budget congolais, et 42% d’un don de la banque africaine de développement (BAD).

 La route Sangmelima-Ouesso va surtout permettre de relancer les exploitations agricoles abandonnées au Congo, faute de voie d’évacuation dans la Sangha.

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n79: Novembre 2018

Le secteur financier camerounais se digitalise à grande vitesse

L’anacarde, un vaste potentiel de revenus et d’emplois



Business in Cameroon n69: November 2018

Cameroon’s finance sector goes through rapid digitalization

Cashew, a sector with great potential, both for revenues and job creation


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev