logoIC
Yaoundé - 20 mars 2019 -
Commerce

La Commission économique pour l’Afrique plaide pour que le Cameroun ratifie au plus vite, l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine

La Commission économique pour l’Afrique plaide pour que le Cameroun ratifie au plus vite, l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine

(Investir au Cameroun) - Au sortir d’une audience accordée le 11 mars 2019 par le ministre camerounais du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, le directeur du Bureau Afrique centrale de la Commission économique pour l’Afrique (CEA), Antonio M. A. Pedro, a annoncé avoir plaidé pour que le Cameroun ratifie le plus rapidement possible, l’accord sur la zone de libre-échange continentale africaine.

En 2018, le Cameroun avait été parmi les 44 premiers pays de l’Union africaine à avoir signé les documents juridiques consacrant la mise en place de cette zone de libre-échange continentale, dont l’objectif est de booster les échanges intra-africains.

Le plaidoyer du directeur du Bureau Afrique centrale de la Commission économique pour l’Afrique des Nations unies est d’autant plus compréhensible que, apprend-on, à ce jour, seulement 19 Etats ont déjà ratifié cet accord qui est pourtant présenté comme une chance pour l’éclosion du commerce intra-africain.

BRM

Lire aussi:

28-03-2018 - En adhérant à la zone de libre-échange continentale, le Cameroun espère un flux important d'investissements directs étrangers

03-04-2018 - Sur onze Etats, seuls le Cameroun, le Congo et le Gabon remplissent la condition préalable pour l’effectivité d’une Zone de libre-échange dans la CEEAC

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n83: Mars 2019

La douloureuse facture des importations

Parole d’expert : le point sur le secteur agricole camerounais



Business in Cameroon n73: March 2019

A heavy import bill

An expert review of Cameroon’s agricultural sector


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev