logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Coopération

Sommet extraordinaire : les dossiers qui attendent les chefs d’Etat de la Cemac à Ndjamena

Sommet extraordinaire : les dossiers qui attendent les chefs d’Etat de la Cemac à Ndjamena

(Investir au Cameroun) - Un sommet extraordinaire des chefs d’Etat de la Cemac s’ouvre, ce 31 octobre 2017, à Ndjamena, la capitale tchadienne, en présence du président camerounais, Paul Biya. Selon les services de la présidence du Cameroun, cette rencontre survient dans un contexte marqué par «de sérieux problèmes financiers qui affectent, depuis quelques mois, le fonctionnement des services de la Commission et des institutions spécialisées» de cet espace communautaire à six pays (Cameroun,  Congo, Gabon, Tchad, RCA, Guinée équatoriale).

A titre d’exemple, poursuit la présidence camerounaise, «la taxe communautaire d’intégration (TCI) recouvrée n’est pas intégralement versée à la Commission, ce malgré l’existence des dispositions pertinentes de l’Acte additionnel relatif à son recouvrement».

En plus du financement des institutions de la Cemac, qui devrait occuper une place centrale au cours du sommet de Ndjamena, les chefs d’Etat de la Cemac devraient plancher sur «l’état d’avancement des mesures prises à Djibloho, en Guinée équatoriale, notamment celle relative à l’application intégrale de la libre circulation des biens et des personnes dans l’espace communautaire, condition sine qua non pour l’édification d’une intégration économique forte et réussie».

De ce point de vue, les pays de la Cemac, y compris le Gabon et la Guinée équatoriale, jadis réfractaires à la libre circulation, viennent de supprimer le visa d’entrée sur leurs territoires respectifs, à tous les ressortissants de cet espace communautaire, titulaires d’un passeport biométrique, pour des séjours n’excédant pas trois mois.

En outre, apprend-on de la même source, le sommet extraordinaire de Ndjamena devrait consacrer la passation de service entre le président sortant de la Commission de la Cemac, le Congolais Pierre Moussa, et le Gabonais Daniel Ona Ondo, son successeur, ainsi que la nomination de nouveaux responsables à la tête des institutions spécialisées de la Cemac.

BRM 

Lire aussi:

23-10-2017 - Les chefs d'Etat de la Cemac en conclave au Tchad, le 31 octobre 2017

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev