logoIC
Yaoundé - 09 février 2023 -
Economie

Logements sociaux : la SIC menace d’expulser les occupants illégaux de son site d’Ebolowa

Logements sociaux : la SIC menace d’expulser les occupants illégaux de son site d’Ebolowa

(Investir au Cameroun) - Le directeur général (DG) de la Société immobilière du Cameroun (SIC), Ahmadou Sardaouna (photo), vient de publier un communiqué enjoignant les occupants illégaux du site d’Ebolowa, dans le Sud-Cameroun, de régulariser leur situation faut de quoi, ils seront expulsion.

« Le directeur général de la SIC invite tous les occupants sans droit ni titre à se rapprocher de toute urgence de l’antenne locale SIC d’Ebolowa à l’effet de constituer un dossier conforme en vue de la régularisation de leur occupation dans les logements lors de la prochaine commission d’attribution qui se tiendra le 8 décembre 2022 à Ebolowa conformément aux constructions du ministre de l’Habitat et du développement urbain », écrit le responsable. Il indique qu’à l’expiration de ce délai, ceux dont les dossiers ne seront pas enregistrés seront considérés comme occupants illégaux et des procédures d’expulsion seront engagés contre eux.

Cette action d’Ahmadou Sardaouna intervient dans un contexte où la SIC a lancé, depuis pratiquement deux ans, une campagne d’identification des locataires de ses logements. Sur le site de Mbanga Bakoko à Douala, par exemple, cela a permis de découvrir que la moitié des occupants des logements sociaux ne disposent pas de contrat avec la société immobilière. De façon générale, a constaté le top management de l’entreprise publique, il s’est développé au fil des années le phénomène de sous-location dans les différents camps SIC.

En d’autres termes, certains anciens locataires de la SIC devenus propriétaires d’une maison hors de ses camps, sous-louent leur ancien logement social à des tiers. Ces manœuvres frauduleuses ont contribué à fait en sorte que la société accumule des résultats déficitaires successifs ces dernières années : -4,4 milliards de FCFA en 2016 ; -3,6 milliards en 2017 ; -4,05 milliards en 2018.

S.A.

transport-urbain-le-gouvernement-promet-une-augmentation-de-50-fcfa-des-tarifs-du-taxi-au-cameroun
Dans les prochains jours, les tarifs du transport urbain devraient connaître une augmentation de 50 FCFA au Cameroun. C’est la principale décision...
transport-urbain-les-activites-de-yango-suspendues-au-cameroun
Le ministre des Transports, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe, vient de suspendre les activités de transport urbain de personnes via la plateforme...
eau-potable-l-arret-de-l-usine-d-akomnyada-accentue-les-perturbations-d-approvisionnement-a-yaounde
Ce 8 février 2023, les robinets sont secs dans de nombreux quartiers de Yaoundé. L’arrêt de la station de production d’Akomnyada a empiré les...
bois-et-hydrocarbures-font-baisser-les-exportations-1-au-cameroun-au-2e-trimestre-2022-ins
Au cours du 2e trimestre 2022, le volume des exportations du Cameroun a diminué de 1% en glissement annuel. Selon le rapport des Comptes...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev