logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Economie

La super-mairie de Yaoundé veut augmenter ses recettes non fiscales, chiffrées à 2,7 milliards de FCFA en 2021

La super-mairie de Yaoundé veut augmenter ses recettes non fiscales, chiffrées à 2,7 milliards de FCFA en 2021

(Investir au Cameroun) - Estimant que les recettes non fiscales collectées ne reflètent pas le potentiel existant, la Communauté urbaine de Yaoundé (CUY), super-mairie de la capitale du Cameroun, vient de lancer le recrutement d’un cabinet indépendant en vue d’une étude d’optimisation desdites recettes.

« Il apparaît que sur certaines recettes qu’elle prélève directement, notamment les droits de place, les droits de parking, la taxe de stationnement, le droit sur les permis de bâtir, taxe d’abattage, etc., la CUY maîtrise peu son assiette d’imposition. Ce qui implique qu’elle n’est pas en mesure de garantir que les recettes collectées annuellement, correspondent à leur potentiel réel ou si elles sont sous-exploitées. Face à cette situation préoccupante, la solution préconisée par la CUY, est de procéder à une étude d’optimisation de ses recettes non fiscales », écrit cette collectivité territoriale décentralisée dirigée Luc Messi Atangana. Elle précise que cette étude aura pour but de révéler par conséquent le potentiel réel de la CUY et de proposer les solutions et méthodes pour leur mobilisation optimale. Les candidats ont jusqu’au 11 août 2022 pour déposer leur candidature.

À l’observation, la CUY peut effectivement questionner la collecte des recettes non fiscales. Si l’on prend l’exemple des droits de parking, il arrive régulièrement que les sommes collectées finissent dans les poches des agents en charge desdits parkings. Ces derniers délivrent des tickets de parkings manuels dont le monitoring est quasiment impossible puisque chaque agent travaille dans son coin et peut déclarer ce qu’il veut bien, sans moyen de contrôle ou presque. Idem pour les autres taxes collectées manuellement.

À fin 2021, la CUY déclare avoir collecté 2,7 milliards de FCFA de recettes non fiscales dont un peu moins de 700 millions au titre de la vente tickets dans les marchés, 650 millions pour les permis de bâtir, 437 millions au titre des taxes communales indirectes.

Sylvain Andzongo

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev