logoIC
Yaoundé - 13 juin 2021 -
Economie

Le Cameroun renforce la traque des véhicules non dédouanés grâce à la nouvelle application « portrans.cm »

Le Cameroun renforce la traque des véhicules non dédouanés grâce à la nouvelle application « portrans.cm »

(Investir au Cameroun) - Dans une note signée le 26 mai par le ministre des Transports, Ernest Massena Ngalle Bibehe, l’on apprend que le Cameroun a renforcé la traque des véhicules non dédouanés grâce à la nouvelle application « portrans.cm ».

Dans ce sens, le membre du gouvernement a donné instruction à High Tech Telesoft, entreprise camerounaise opérant dans le secteur des TIC et collaborant avec le ministère des Transports, de « bien vouloir intégrer dans le bordereau électronique à l’usage des demandes de délivrance des certificats d’immatriculation une rubrique attestant du statut douanier, en référence à l’application Portrans.cm, mise en place par l’administration des Douanes ». Le ministre précise qu’il s’agit-là d’une opération « d’authentification des documents douaniers dans le processus de délivrance des certificats d’immatriculations » des véhicules.

En d’autres termes, avant la délivrance du certificat d’immatriculation (ou carte grise) pour une voiture (opération qui vaut autorisation de circuler : NDLR), l’application « Portrans.cm » doit authentifier le bordereau de dédouanement présenté par le requérant. Si le document est un faux, cette nouvelle application, explique l’administration douanière, rend bloquante toute procédure d’immatriculation d’un véhicule n’ayant pas été dédouané au préalable.

Cette nouvelle application vient renforcer une précédente développée conjointement par le ministère des Transports et la Douane, du nom de « Cosmos ». Avec cette dernière, explique l’administration du secteur, « Il suffit de faire entrer le numéro de châssis d’un véhicule dans l’application et vous saurez immédiatement s’il a été dédouané ou pas. Plusieurs véhicules sont immatriculés, mais non dédouanés. Or, dans la procédure normale, le véhicule est d’abord dédouané avant d’être immatriculé ».

En clair, « Cosmos » permet de savoir si un véhicule est dédouané juste en entrant les données relatives au numéro de châssis de la voiture contrôlée et « ports.cm », lui, authentifie le bordereau du dédouanement du véhicule candidat à l’immatriculation. 

Les estimations en termes du nombre de véhicules qui échappent au dédouanement ne sont pas encore disponibles ni même le manque à gagner pour la douane. Mais cette administration entend ainsi capter plus de ressources en traquant les véhicules de contrebande. D’autant plus que la loi de finances 2021 lui prescrit de collecter 804 milliards de FCFA au titre des recettes douanières.

S.A.

telecoms-le-cameroun-prepare-l-audite-l-operateur-public-camtel
  Le président de la Commission technique de réhabilitation (CTR) des entreprises du secteur public et parapublic, Martial Valery Zang, a publié ce...
la-snh-va-fournir-du-gaz-a-l-usine-de-production-de-carreaux-en-ceramiques-du-chinois-keda-basee-a-bipaga
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel d’offres relatif à la maîtrise d’œuvre complète de la construction de son gazoduc à...
le-cameroun-importera-finalement-120-000-t-d-huile-de-palme-en-2021-du-fait-de-l-insuffisance-de-la-production-locale
Le gouvernement camerounais examine actuellement une requête formulée par le Comité de régulation de la filière des oléagineux, en vue d’une autorisation...
au-cameroun-les-communes-rechignent-a-faire-la-lumiere-sur-l-utilisation-des-fonds-pour-la-lutte-contre-le-covid-19
Les collectivités territoriales décentralisées du Cameroun montrent très peu d’empressement à transmettre à leur ministère de tutelle, les comptes...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n110 Mai 2021

Ces start-ups camerounaises qui lèvent des milliards


Agro-industrie et droits fonciers


Business in Cameroon n100: May-2021

These Cameroonian startups raise billions


Agro-industry and land rights

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev