logoIC
Yaoundé - 24 juillet 2021 -
Economie

Téléphonie mobile : au Cameroun, le coût moyen de la minute de communication vocale a été divisé par 16 en 10 ans

Téléphonie mobile : au Cameroun, le coût moyen de la minute de communication vocale a été divisé par 16 en 10 ans

(Investir au Cameroun) - Dans une note produite par l’Agence de régulation des télécommunications (ART), de 2010 à 2019 (sur une période de dix ans), le tarif moyen de la minute de communication vocale par mobile au Cameroun a été divisé par 16, passant de 123 à 7,64 FCFA, soit une baisse de 93,8%.

L’ART explique ce recul par « l’introduction dans le marché, des offres forfaitaires et groupées (voix+SMS+Internet) et de l’intensification de l’activité commerciale liée aux promotions et aux bonus ». Aussi, ajoute le régulateur, sur la base d’un cadre législatif et réglementaire favorable à l’innovation technologique et de l’établissement de dispositifs de régulation appropriés, l’évolution de l’écosystème a donné lieu, entre 2010 et 2019, à une effervescence des principaux indicateurs du domaine des communications électroniques au Cameroun. À titre d’exemple : le nombre d’abonnés mobile a crû de 146% (de 8,6 à 21,4 millions).

Mais, ces indicateurs n’impressionnent pas la Fédération des associations camerounaises des consommateurs des produits et services des télécommunications et des Technologies de l’information et de la communication (Factics). D’après cette organisation, « les frais de communication électronique dans un ménage moyen coûtent trois fois plus chers que l’électricité et dix fois plus chers que les frais d’eau ». Raison pour laquelle la Fédération continue de demander aux pouvoirs publics et aux opérateurs du secteur de prendre des décisions visant à baisser les coûts des communications afin de se situer au même niveau que les pays d’Afrique de l’Ouest.

S.A.

route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...
l-offensive-britannique-a-la-une-du-magazine-investir-au-cameroun
Comme à l’accoutumée, votre magazine Investir au Cameroun livre ce mois-ci un numéro double juillet-août 2021. Dans son traditionnel dossier, la...
covid-19-le-cameroun-formalise-la-garantie-de-200-milliards-fcfa-pour-les-prets-bancaires-accordes-aux-entreprises
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé, a signé, le 22 juillet 2021, avec l’Association professionnelle des établissements de crédit du...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev