logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Economie

Pidma : en 5 ans, la Bicec revendique un engagement de près de 2 milliards de FCFA au bénéfice de 4 000 producteurs

Pidma : en 5 ans, la Bicec revendique un engagement de près de 2 milliards de FCFA au bénéfice de 4 000 producteurs

(Investir au Cameroun) - La Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (Bicec), filiale du marocain BCP, vient de publier une note qui rend compte de sa participation dans le Projet d’investissement et développement des marches agricoles (Pidma) financé par la Banque mondiale.

La filiale de BCP déclare à cet effet : « depuis 2015, la Bicec accompagne les coopératives impliquées dans le Pidma. Principale banque partenaire, la Bicec a financé 23 coopératives pour un montant global de 1,8 milliard de francs CFA, permettant ainsi de toucher plus de 4 000 producteurs dans le monde rural ».

Calculette en mains, ce montant de 1,8 milliard de FCFA est de 700 millions inférieurs à l’enveloppe globale que doit décaisser la Bicec dans le cadre de ce projet. En effet, en 2015, la Bicec et Internationale Finance corporation (IFC) du Groupe Banque mondiale ont signé une convention de partage de risques de 2,5 milliards de FCFA en vue de soutenir les activités d’octroi de prêts aux sociétés coopératives producteurs locaux de manioc, de maïs et de sorgho impliqués dans ce projet. L’investissement que s’est fixé la filiale de BCP (2,5 milliards de FCFA) devrait néanmoins être atteint puisque le projet se poursuit en cette année 2021.

Le Pidma, financé à hauteur de 50 milliards de FCFA par cette institution de Bretton Woods et implémenté dans le pays depuis 2015, a permis de grandes avancées dans la production du manioc, du sorgho et du maïs. « Grâce au projet, les producteurs de sorgho regroupés en coopératives ont pu augmenter de 20% en moyenne, le prix de vente de leurs produits tandis que les producteurs de maïs ont enregistré une augmentation de 13% », relève la Banque mondiale.

Toujours dans le cadre du Pidma, ajoute l’institution de Bretton Woods, l’introduction des systèmes de diversification agricole auprès des associations de femmes bénéficiaires des sous-projets nutrition a également permis à 4 252 ménages au Cameroun de produire au moins deux nouveaux types d’aliments. Mieux, le Programme a permis la mise en place de 35 points d’eau et fourni de l’eau potable à près de 35 000 personnes.

Initialement prévu pour s’achever en 2020, le ministère de l’Agriculture a demandé une prorogation du Pidma de 21 mois. Pour 2021, une enveloppe budgétaire de 7,4 milliards de FCFA a adopté pour ledit projet.

S.A.

22-compagnies-de-transport-inter-urbain-suspendues-au-cameroun-pour-exercice-illegal-des-activites
Le 4 mai 2021, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehé Massena, a rendus publics deux communiqués officiels suspendant...
a-yaounde-le-poisson-a-fait-grimper-les-prix-a-la-consommation-finale-des-menages-au-mois-de-mars-2021
Selon l’Institut national de la statistique (INS), organisme public chargé de la production de la statistique officielle au Cameroun, l’indice des prix à...
les-exportations-de-bananes-du-cameroun-chutent-de-22-en-avril-2021-du-fait-de-la-contreperformance-de-php
Au cours du mois d’avril 2021, les producteurs de bananes en activité au Cameroun ont exporté au total 13 186 tonnes. Cette cargaison est en baisse de...
le-nouveau-quai-petrolier-du-port-de-douala-va-augmenter-de-6-000-tm-les-capacites-d-accueil-du-cameroun
Officiellement mis en service fin avril 2021, le nouveau quai pétrolier du port de Douala, dans la capitale économique camerounaise, va doper les...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev