logoIC
Yaoundé - 04 juillet 2022 -
Economie

Le gouvernement en discussion avec les entreprises en vue d’augmentation du Smig au Cameroun

Le gouvernement en discussion avec les entreprises en vue d’augmentation du Smig au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Après l’augmentation du Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) en 2014, le Cameroun pourrait rééditer cette action dans les mois à venir, selon une déclaration du ministre du Travail et de la Sécurité sociale, Grégoire Owona (photo). Dans une déclaration à la presse le 1er mai, le membre du gouvernement a révélé que des discussions sont en cours pour augmenter le Smig actuellement fixé à 36 270 FCFA.

« On est en négociation à l’heure où je vous parle pour qu’on augmente le Smig. Mais il faut que les entreprises puissent payer. Quand une entreprise vous présente ses bilans, tous les documents qu’elle peut vous faire juger et vous dit moi je ne peux pas payer plus que ça. Qu’est-ce que vous faites ? Maintenant que nous avons fait nos enquêtes et qu’on voit que les entreprises paient un peu plus, nous sommes en négociation pour relever le Smig », a déclaré Grégoire Owona.

Cette augmentation du Smig dans le futur est annoncée dans un contexte caractérisé par l’inflation des produits et services au Cameroun, selon l’Institut national de la statique. À l’inverse, le revenu des travailleurs, lui, demeure statique. Actuellement, les syndicats de différents corps sociaux (transporteurs, fonctionnaires, secteur du formel et de l’informel) souhaitent une hausse de salaire afin de préserver leur pouvoir d’achat.

Le 17 juillet 2014, les représentants des employeurs et les syndicats des travailleurs étaient tombés d’accord pour faire passer le Smig de 28 000 à 36 270 FCFA, soit une augmentation de 8 000 FCFA. Cette hausse était largement en dessous des 150 000 FCFA proposés par une coalition de 12 centrales syndicales, ou encore des 62 000 FCFA finalement proposés par les représentants des travailleurs aux négociations. Huit ans plus loin, la question du relèvement du Smig se pose à nouveau.

S.A

Lire aussi :

24-02-2022-Pouvoir d’achat : en 5 ans, les prix augmentent de 9,25% au Cameroun alors que les salaires stagnent (INS)

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev