logoIC
Yaoundé - 13 juin 2021 -
Economie

Le FMI conseille au Cameroun d’encadrer certaines indemnités des PCA, DG et DGA des entreprises publiques

Le FMI conseille au Cameroun d’encadrer certaines indemnités des PCA, DG et DGA des entreprises publiques

(Investir au Cameroun) - Dans un nouveau rapport intitulé « Cameroun : Renforcer la surveillance, la gouvernance et la maîtrise des risques budgétaires dans la gestion des entreprises publiques », le Fonds monétaire international (FMI) relève que certaines indemnités des présidents de Conseil d’administration (CA), directeurs généraux (DG) et directeurs généraux adjoints (DGA) des sociétés à capitaux publics ne sont pas encadrées.

« Les textes sont silencieux sur plusieurs points relatifs à l’éthique et à la transparence de la gouvernance des entreprises publiques. Il n’existe pas de règles de gestion des conflits d’intérêts ni de règles harmonisées concernant la constitution et le fonctionnement des comités et/ou commissions rattachés au CA (en particulier les conditions de leur désignation et rémunération). Le montant de l’indemnité de représentation du directeur général et de son adjoint, qui fait partie intégrante de leurs rémunérations, n’est pas non plus encadré », relève le FMI.

Pour remédier à la situation, le FMI suggère de modifier le décret n°2019/321 du 19 juin 2019 pour renforcer les dispositions relatives à l’éthique et à la gouvernance des entreprises publiques : gestion des conflits d’intérêt, constitution et fonctionnement des comités et/ou commissions rattachés au conseil d’administration, indemnité de représentation du directeur général et de son adjoint, etc.

Le FMI part du constat que les entreprises publiques au Cameroun sont confrontées à de sérieuses difficultés structurelles. Leur rentabilité reste globalement faible. S’il existe des facteurs conjoncturels pour expliquer le manque de résultats (concurrence, pandémie et conflits régionaux, prix des produits et services fournis fixés par l’État et non ajustés en fonction des fluctuations des coûts de production notamment), ils ne peuvent expliquer tous les problèmes rencontrés dans la gestion des entreprises publiques. Et parmi ces problèmes : il y a l’absence d’encadrement total des rémunérations des dirigeants sociaux et des commissions rattachés au conseil d’administration.

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

17-02-2021-Le top 5 des entreprises publiques camerounaises ayant généré le plus de bénéfices en 2019 (CTR)

15-02-2021-50 entreprises et établissements publics du Cameroun ont affiché une perte globale de 59,5 milliards de FCFA en 2019

telecoms-le-cameroun-prepare-l-audite-l-operateur-public-camtel
  Le président de la Commission technique de réhabilitation (CTR) des entreprises du secteur public et parapublic, Martial Valery Zang, a publié ce...
la-snh-va-fournir-du-gaz-a-l-usine-de-production-de-carreaux-en-ceramiques-du-chinois-keda-basee-a-bipaga
La Société nationale des hydrocarbures (SNH) vient de lancer un appel d’offres relatif à la maîtrise d’œuvre complète de la construction de son gazoduc à...
le-cameroun-importera-finalement-120-000-t-d-huile-de-palme-en-2021-du-fait-de-l-insuffisance-de-la-production-locale
Le gouvernement camerounais examine actuellement une requête formulée par le Comité de régulation de la filière des oléagineux, en vue d’une autorisation...
au-cameroun-les-communes-rechignent-a-faire-la-lumiere-sur-l-utilisation-des-fonds-pour-la-lutte-contre-le-covid-19
Les collectivités territoriales décentralisées du Cameroun montrent très peu d’empressement à transmettre à leur ministère de tutelle, les comptes...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n110 Mai 2021

Ces start-ups camerounaises qui lèvent des milliards


Agro-industrie et droits fonciers


Business in Cameroon n100: May-2021

These Cameroonian startups raise billions


Agro-industry and land rights

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev