logoIC
Yaoundé - 09 août 2022 -
Economie

Le Cameroun veut mettre en place un système d’information pour maîtriser la gestion des marchés à bétails

Le Cameroun veut mettre en place un système d’information pour maîtriser la gestion des marchés à bétails

(Investir au Cameroun) - Avec l’appui de la Banque islamique de développement (BID), le Cameroun veut se doter d’un système d’informations des marchés à bétails (SimMarket) en vue d’améliorer la transparence dans le fonctionnement desdits marchés, apprend-on d’un appel à recrutement d’un consultant pour les besoins de la cause, signé d’Etienne Valère Oloungou Okounou, le coordonnateur du projet.

Grâce à ce système d’information, le pays devrait avoir la cartographie des marchés à bétails dans la zone d’intervention du projet et les marchés à bétails terminaux de ses deux principales villes (Yaoundé et Douala). Ce qui permettrait d’identifier et catégoriser les différents produits sur ces marchés ; d’identifier les besoins des acteurs et en informations ; d’analyser l’offre et la demande produits sur les marchés, etc.

À partir des besoins des acteurs, on devra planifier le type d’information à fournir par le SimMarket (masse des animaux présentés sur le marché, nombre vendu et prix pratiqués par espèce et par catégorie, aliments de bétail…) ; le format de ces informations, les clients de ces informations, les zones à couvrir, les modes de diffusion de ces informations…

En outre, ce SimMarket, qui sera géré sous la forme d’un partenariat public-privé (PPP), ressortira une analyse du cadre institutionnel et réglementaire des marchés agricoles, les structures impliquées dans la production et la diffusion des informations des marchés agricoles (acteurs, interactions, forces, faiblesses, opportunités et menaces ainsi que les stratégies). Les manifestations d’intérêt des candidats sont attendues au plus tard le 17 août 2022.

Le Cameroun veut se doter d’un SimMarket dans un contexte où, selon les autorités, le pays connaît une chute dans la production des viandes. Selon le ministère en charge des industries animales, le Cameroun a produit 296 552 tonnes de viandes au cours de l’année 2019, contre 340 808 tonnes en 2018. Ce qui correspond à une chute de la production de 13% sur un an, imputable à la baisse de régime observée dans le secteur de la volaille. Il arrive aussi qu’il y ait des pénuries dont on ne sait pas si elles sont réelles ou artificielles.

S.A.

pndp-du-fait-des-intemperies-le-cameroun-sollicite-une-nouvelle-extension-du-projet-agropastoral-finance-par-l-ue
Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de...
monnaie-la-depreciation-du-fcfa-face-au-dollar-augmente-la-dette-du-cameroun-de-420-milliards-de-fcfa-en-un-an
Les différentes variations à la hausse du taux de change du FCFA par rapport au dollar américain ont provoqué une augmentation de 420 milliards de...
semaine-de-l-innovation-un-eclairage-pour-l-ere-de-la-5-5g-pour-huawei
La prochaine évolution de la technologie 5G, que Huawei a baptisée 5.5G, nous est dévoilée à travers une feuille de route de l'industrie en matière...
orange-fab-cameroun-demarre-sa-premiere-saison
Orange Cameroun a lancé le 15 juillet dernier la première saison de son programme d’accélération de start-up Orange Fab, avec l’ambition de faire émerger...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev