logoIC
Yaoundé - 20 février 2020 -
Economie

Semengue refuse le poste de président d’honneur « avec un statut privilégié » de la Fédération camerounaise de football

Semengue refuse le poste de président d’honneur « avec un statut privilégié » de la Fédération camerounaise de football

(Investir au Cameroun) - C’est désormais à fleuret démoucheté que se battent la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) et la Ligue de football professionnel du Cameroun (LFPC).

Après la décision de la Fécafoot de suspendre la LFPC et la fin de non-recevoir de Pierre Semengue, président de la Ligue, il y a un nouveau rebondissement. En effet, l’instance faîtière du football au Cameroun s’est encore réunie le 3 septembre à Yaoundé et a décidé « de la reprise par la Fécafoot, pour manquement, dysfonctionnement et défaillance constatée, de toutes les prérogatives déléguées à la Ligue de football professionnel du Cameroun ».

Toujours au cours de cette réunion, il a été décidé qu’à compter du 3 septembre jusqu’au 31 août 2021, un « Comité technique transitoire (CTT) » sera mis en place à la Ligue sous la présidence d’Aboubakar Alim Konate. Comme pour ménager le président de la LFPC, la Fédération lui a proposé le poste de président d’honneur à la Fécafoot « avec un statut privilégié ».

Une fois de plus, Pierre Semengue oppose une fin de non-recevoir à la Fédération. « Le président de la LFPC conteste et rejette toutes les résolutions prises par le Comité exécutif en sa session du 3 septembre 2019 », a déclaré l’ancien général d’armée dans un communiqué publié ce 4 septembre. Avant de marteler qu’il « entend défendre son mandat obtenu lors de l’Assemblée générale élective du 28 juillet, et ce, jusqu’à son terme le 27 juillet 2020, par tous les moyens ».

Pour le président de la Ligue, la suspension de la LFPC, qui équivaut à une dissolution déguisée, survient à la suite de la saisine par elle de la Chambre de conciliation et d’arbitrage (CCA) du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc). Une instance auprès de laquelle Pierre Semengue pense qu’il aura gain de cause. Raison pour laquelle le général à la retraite n’entend pas lâcher l’affaire.

S.A.

huawei-felicite-au-cameroun-pour-son-investissement-dans-le-transfert-des-competences
L’équipementier chinois Huawei a organisé ce 19 février 2020 dans la capitale camerounaise, la première finale nationale de son concours dénommé « Huawei...
les-brasseries-du-cameroun-declarent-un-benefice-d-environ-16-milliards-de-fcfa-en-2019-en-baisse-de-34
Dans un communiqué à destination des investisseurs, publié le 21 janvier 2020, la Société anonyme des brasseries du Cameroun (SABC), filiale du groupe...
la-cicam-annonce-un-deficit-de-production-du-pagne-du-8-mars-journee-internationale-de-la-femme
La tradition du port du pagne le 8 mars, Journée internationale de la femme, pourrait être perturbée cette année 2020 au Cameroun. En effet, dans une...
banque-atlantique-cameroun-affiche-un-resultat-net-provisoire-de-7-milliards-de-fcfa-en-2019-en-hausse-de-17
Banque Atlantique Cameroun (BACM) informe qu’il a réalisé un résultat net provisoire de 7,1 milliards de FCFA au cours de l’exercice 2019, soit une hausse...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev