logoIC
Yaoundé - 20 septembre 2019 -
Economie

Avec ses 200 milliards de FCFA, le Cameroun est le 2e pays de la CEEAC à recevoir des transferts de fonds de migrants africains en 2018

Avec ses 200 milliards de FCFA, le Cameroun est le 2e pays de la CEEAC à recevoir des transferts de fonds de migrants africains en 2018

(Investir au Cameroun) - Un rapport, dénommé « Panorama des transferts de fonds dans les pays de la CEEAC », vient d’être réalisé. Il a été financé par le secrétariat en charge du groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) et la Commission européenne.

Il ressort de ce « Panorama » que le total des transferts de fonds des migrants africains vers la CEEAC s’est chiffré à 2, 036 milliards de dollars (environ 1 186 milliards de FCFA) en 2018. La République Démocratique du Congo se taille la part du lion avec 1, 405 milliards de dollars (69%) reçus. Elle est suivie par le Cameroun avec 345 millions (17%), soit 201 milliards de FCFA. Les suivants immédiats sont : le Rwanda, 230 millions $ (11,3%), le Burundi 36 millions $ (1,7%) et Sao Tomé et Principe 17 millions $ (0,83%).

Toujours en 2018, les transferts reçus ont représenté 3,3% du PIB en République Démocratique du Congo, 3,8% à Sao Tomé et Principe, 2,4% au Rwanda, 1% au Burundi et 0,9 % au Cameroun.

Sur un plan plus large, le « Panorama » indique que dans la période 2010-2018 les transferts issus des migrants de l’extérieur de la région vers les 11 pays de la CEEAC ont été, en total, 12, 904 milliards de dollars américains (près de 7 523 milliards de FCFA). Les pays qui ont bénéficié de ces flux sont surtout la République Démocratique du Congo, avec 8, 196 milliards de dollars (4 778 milliards de FCFA), soit 63,5 % du total des transferts dans la région, suivi par le Cameroun avec 2, 129 milliards (1 241 milliards de FCFA), soit 16,5% du total.

La CEEAC regroupe 11 États : Angola, Burundi, Cameroun, République centrafricaine, Tchad, République Démocratique du Congo (RDC), République du Congo, Guinée Équatoriale, Gabon, Rwanda, Sao Tomé et Principe.

Sylvain Andzongo

 

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n89: Septembre 2019

Le coût faramineux de la « crise anglophone »


Décollage réussi pour la Transahélienne de Camair-Co


Business in Cameroon n79: September 2019

The outstanding cost of the Anglophone Crisis


Camair-Co: The Trans-Sahelian line successfully launched

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev