logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2019 -
Economie

Aucun pays africain n’a encore ratifié les textes fondateurs du Fonds monétaire africain devant être basé au Cameroun  

Aucun pays africain n’a encore ratifié les textes fondateurs du Fonds monétaire africain devant être basé au Cameroun  

(Investir au Cameroun) - Dans la «Lettre de la Recherche» de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac) publiée le 3 janvier 2019, Jean-Marie Gankou Fowagap, ex-ministre délégué à l’Economie et aux Finances du Cameroun, fait des révélations sur le projet de création d'un Fonds monétaire africain (FMA) qui devait être installé à Yaoundé, la capitale camerounaise.

Selon Gankou Fowagap, les textes fondateurs du FMA ont été élaborés par le Comité technique de mise en place qu’il a présidé. Ces textes ont été adoptés au Sommet des chefs d'Etat et de gouvernement qui s'est réuni à Malabo (Guinée équatoriale) en juin 2014. Le gouvernement camerounais avait par ailleurs, mis à la disposition du comité de pilotage, des locaux et d'importants équipements pour son fonctionnement. Un terrain d’environ 3 hectares est prévu à cet effet pour la construction de l'immeuble siège du FMA.

« Globalement, le projet FMA avance à son rythme et ne pourra être opérationnel que lorsque quinze au moins des 54 Etats que compte l'Afrique, auront ratifié les textes fondateurs de cette institution. A ce jour, aucun pays africain ne les a ratifiés.», révèle l’ancien membre du gouvernement camerounais. Il ajoute : « toutefois, en raison de quelques difficultés financières (salaires impayés et non disponibilité d'un budget de fonctionnement), le comité de pilotage du FMA mis en place en septembre 2009, ne fonctionne plus depuis 2011: les experts et personnel qui le composaient sont rentrés dans leur pays respectif (Nigeria, Côte d'ivoire, Mali, Tunisie, Ethiopie)

Pour l’économiste camerounais, l'importance et l'enjeu de cette institution se passent de commentaires car un FMA opérationnel permettrait un meilleur suivi des économies africaines et apporterait au plan international, une vision africaine de l'économie mondiale.

Sylvain Andzongo

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n80-81: Décembre 2018-Janvier 2019

Les meilleurs clients du Cameroune

Le FEICOM, un acteur majeur de la décentralisation



Business in Cameroon n70-71: December 2018-January 2019

Who are Cameroon’s best buyers?

FEICOM, a major contributor to decentralization


  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev