logoIC
Yaoundé - 16 octobre 2019 -
Economie

Recherches de financements « très avancées » de la Sodecoton pour construire une nouvelle huilerie à Ngaoundéré

Recherches de financements « très avancées » de la Sodecoton pour construire une nouvelle huilerie à Ngaoundéré

(Investir au Cameroun) - La Société de développement du coton (Sodecoton), le fleuron agro-industriel de la partie septentrionale du Cameroun, informe que ses recherches de financements sont « très avancées » dans le cadre du projet de construction d’une nouvelle huilerie à Ngaoundéré.

Cette nouvelle usine, indique la Sodecoton, permettra « de répondre aux besoins toujours croissants d’amélioration de trituration et de satisfaire à moindre coût le marché de la partie méridionale du Cameroun ». La société prévoit que sa production du coton-graine va culminer à 400 000 tonnes d’ici 2022 et que celle de l’huile ainsi que les produits dérivés (tourteaux), devrait connaître la même tendance haussière. Avec l’effet domino, souligne la Sodecoton, l’accroissement de la production de l’huile va conduire immanquablement à une production encore plus importante des différents aliments de bétail, maintenant en permanence une production mensuelle de 100 000 sacs.

En attendant la construction d’une nouvelle huilerie de Ngaoundéré, la Sodecoton a modernisé celle de Maroua grâce à un prêt de 2,5 milliards de FCFA, contracté auprès la banque camerounaise Afriland First Bank. Avec cet investissement, les capacités de trituration des usines de Maroua sont passées de 70 000 tonnes de graines de coton en 2016 à 110 000 tonnes en 2019. La modernisation de l’huilerie de Garoua, elle, suivra grâce à un prêt en cours de 6 milliards de FCFA, accordé par la Banque arabe pour le développement économique de l’Afrique.

S.A

les-transporteurs-terrestres-du-cameroun-levent-leur-mot-d-ordre-de-greve
« Les transporteurs routiers du Cameroun prennent acte des résolutions (…) et se félicitent du dialogue social qui a prévalu ; par conséquent,...
l-ape-entre-le-cameroun-et-l-ue-profite-davantage-aux-grandes-entreprises-et-aux-filiales-des-multinationales-gicam
« Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’APE [Accord de partenariat économique], pour l’instant, profite davantage aux grandes entreprises et aux...
la-banque-mondiale-alloue-117-milliards-de-fcfa-au-cameroun-pour-soutenir-ses-politiques-de-developpement
Alamine Ousmane Mey, le ministre en charge de l’Économie et l’Association internationale de développement (IDA), filiale de la Banque mondiale, ont signé...
malgre-la-grande-saison-des-pluies-le-prix-du-cacao-camerounais-resiste-depuis-le-20-septembre-2019-a-1080-fcfa-le-kg
Les pluies sont de plus en plus vigoureuses dans les bassins de production de fèves de cacao au Cameroun. Mais, en dépit de cette grande saison des...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev