logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Economie

PNDP : du fait des intempéries, le Cameroun sollicite une nouvelle extension du projet agropastoral, financé par l’UE

PNDP : du fait des intempéries, le Cameroun sollicite une nouvelle extension du projet agropastoral, financé par l’UE

(Investir au Cameroun) - Prévu pour s’achever au cours de ce mois d’août après une extension des délais obtenus fin 2021, le projet agropastoral du Programme national de développement participatif (PNDP), financé à hauteur de 30 millions d’euros (environ 19,64 milliards de FCFA) par l’Union européenne (UE), dans le cadre du 11e Fonds européen de développement (FED), devrait bénéficier d’une nouvelle rallonge du fait des intempéries.

En effet, apprend-on, « la Cellule d’appui à l’ordonnateur national du FED a saisi l’ambassadeur de l’UE d’une requête aux fins de prolonger le FED agropastoral mis en œuvre par le PNDP jusqu’en 2023 afin que tous les chantiers soient achevés et que le pays sente réellement l’impact de cette nouvelle ingénierie des territoires ».

Les fortes pluies, arrivées plus tôt cette l’année dans le septentrion, ralentissent les travaux sur le terrain. L’exécution de certains projets, apprend-on, est même suspendue. Une reprise des travaux est prévue entre novembre et décembre prochain. Ce qui va impacter l’achèvement des projets dans 93 communes de 13 départements des régions de l’Extrême-Nord, du Nord, de l’Adamaoua et de l’Est. Ces régions ont en effet été ciblées pour la mise en place d’infrastructures socioéconomiques et d’investissements en appui aux filières porteuses. Sans oublier le désenclavement des bassins de production.

Mais déjà l’Est, indique le PNDP, dans quatre départements (Kadey, Lom-et-Djerem, Boumba-et-Ngoko, et le Haut Nyong), 14 tronçons routiers ont déjà construit, sans compter l’appui à la filière avicole, pour un montant global de 3,5 milliards de FCFA. Dans la région de l’Adamaoua, un montant de 1,5 milliard de FCFA a déjà permis de démarrer la construction des routes, marchés et d’appuyer les organisations professionnelles (agriculteurs et éleveurs réunis en coopératives).

En plus, grâce aux plans territoriaux de développement (PTD), cinq projets prioritaires de désenclavement des bassins de production agricole sur un linéaire total de 63 km ont été identifiés dans le Mbéré. Cette zone va également bénéficier, à terme, de 11 projets d’appui au développement des filières manioc, maïs, miel et bovine. Des initiatives similaires ont déjà enregistré le Nord et l’Extrême-Nord du pays.

En accord avec l’Agence française de développement (qui a signé une délégation de gestion avec l’UE pour implémenter ce projet au Cameroun), le PNDP a pu obtenir le quitus nécessaire pour accélérer les procédures et une première rallonge des délais jusqu’en août 2022. Les retards enregistrés dans le décaissement des fonds des bailleurs et dans la réalisation des Plans territoriaux de développement par le cabinet-conseil tunisien Studi sont à l’origine de cette première prolongation des délais.

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

11-11-2021-Le PNDP obtient l’extension jusqu’en août 2022 de son projet agropastoral financé à 19,6 milliards de FCFA par l’UE

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev