logoIC
Yaoundé - 15 octobre 2019 -
Economie

Le nombre de documents vulgarisés au Cameroun à travers la signature électronique a été multiplié par 100 entre 2014 et 2019

Le nombre de documents vulgarisés au Cameroun à travers la signature électronique a été multiplié par 100 entre 2014 et 2019

(Investir au Cameroun) - Des données collectées auprès de l’Agence nationale des technologies de l’information et de la communication (Antic) révèlent des avancées dans l’usage de la signature électronique au Cameroun. Il s’agit ici d’un mécanisme permettant de garantir l’intégrité d’un document électronique et d’en authentifier l’auteur, par analogie avec la signature manuscrite d’un document papier.

Entre 2014 et 2019, apprend-on de la structure dirigée par Ebot Ebot Enaw (Photo), le nombre de documents vulgarisés à travers la signature électronique au Cameroun a été multiplié par 100, passant de 2 à 200. Aucun document frauduleux n’a été détecté. « En revanche, cette signature électronique n’est pas totalement opérationnelle, du fait notamment de la sensibilisation des potentiels utilisateurs. Les bénéficiaires ont un niveau de connaissance faible de la signature électronique. Elles estiment que la sensibilisation au sujet de cette signature électronique est faible et qu’il faudrait davantage la vulgariser », analyse l’Institut national de la statistique dans une récente étude publiée sur le sujet.

L’opérationnalisation de la signature électronique au Cameroun est consacrée par le décret du Premier ministre du 27 février 2013. Ce décret fixe les modalités de déclaration et d’autorisation préalables ainsi que les conditions d’obtention du certificat d’homologation en vue de la fourniture, l’exportation, l’importation, ou l’utilisation des moyens de cryptographie. Il est complété par un arrêté conjoint Minpostel et Minfi du 10 mai 2013. Ce texte fixe les montants et modalités de paiement des frais perçus par l’Antic à l’effet d’authentifier les documents et de participer à la lutte contre la cybercriminalité.

S.A.

la-snh-declare-infructueux-un-appel-d-offres-soumissionne-par-les-petroliers-schlumberger-et-afrecom
L’administrateur directeur général (ADG) de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), Adolphe Moudiki, vient de déclarer infructueux un appel d’offres...
saisies-de-5-300-kg-de-decoupes-de-poulets-et-1000-litres-d-huiles-de-palme-de-contrebande-a-yaounde
La Brigade nationale de contrôles du ministère du Commerce (Mincommerce) a procédé, le 8 octobre dernier, à la saisie de découpes de poulets, interdits de...
le-cameroun-et-le-pnud-lancent-une-etude-pour-ameliorer-les-marches-de-l-extreme-nord-destructures-par-boko-haram
Le gouvernement camerounais et le Programme des Nations unies pour le développement (Pnud) viennent de lancer une étude en vue d’améliorer...
fonction-publique-pour-reduire-les-fraudes-le-cameroun-engage-la-dematerialisation-des-bons-de-caisse
Dans le cadre de la poursuite des actions d’assainissement du fichier solde et pension de l’État, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n90: Octobre 2019

Agrobusiness : le Brésil prêt à montrer le chemin


Le Nord et l’Extrême Nord à l’heure du bilan


Business in Cameroon n80: October 2019

Agribusiness: Brazil ready to show Cameroon the way to higher spheres


Reviewing the state of things in the North and Far North

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev