logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Economie

La Bvmac s’apprête à accueillir Bange Bank, première banque à se faire coter à la bourse de la Cemac

La Bvmac s’apprête à accueillir Bange Bank, première banque à se faire coter à la bourse de la Cemac

(Investir au Cameroun) - La Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique centrale (Bvmac), basée à Douala, s’apprête à accueillir sa toute première banque. En effet, le directeur général de la Bvmac, Louis Banga Ntolo, a reçu, le 9 août en visite de travail, une délégation conduite par le directeur général de la banque équato-guinéenne, Bange, Juan Pablo Obiang Bikie. « Cette visite s’inscrivait dans le cadre de la finalisation du processus d’introduction en bourse de Bange Bank », apprend-on.

À cette occasion, les deux directeurs généraux ont abordé le processus d’admission à la cote, les obligations informatives qui incombent aux émetteurs de titres cotés et le mécanisme de dotation de la Banque africaine de développement en faveur des entreprises qui décident de qui se faire coter à la Bvmac. Ce qui laisse entrevoir que Bange nourrit des ambitions pour doper le volume de ses activités. À preuve, cette banque a procédé, le 29 juillet dernier, à l’augmentation de son capital de 20 à 56 milliards de FCFA. Et depuis 2021, elle a officiellement étendu son réseau hors de la Guinée équatoriale en ouvrant une filiale au Cameroun.

Si la banque équato-guinéenne va jusqu’au bout du processus, ce sera la toute première fois qu’une banque de la sous-région entre à la bourse de la Cemac. Jusqu’ici, seules des entreprises agroalimentaires ou du secteur des assurances l’ont fait dans un contexte où la culture boursière est encore embryonnaire. À peine sept entreprises sont cotées à la Bvmac dans un marché sous-régional de plus de 54 millions d’habitants. Il arrive parfois qu’il n’y ait pas d’activités du tout sur la place boursière durant des semaines.

Pour l’heure, la bourse continue d’attendre que certains pays de la sous-région tiennent leur engagement pour sa dynamisation. Il s’agit notamment du Cameroun, la République centrafricaine (RCA) et le Tchad. Ces pays, selon la Commission de surveillance du marché financier de l’Afrique centrale (Cosumaf), ont promis depuis 2020 d’introduire en bourse chacun à peu près cinq ou six entreprises. Mais ne l’ont pas fait à ce jour.

Sylvain Andzongo

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev