logoIC
Yaoundé - 19 septembre 2021 -
Economie

Le Cameroun dévoile les 5 causes majeures de la faible rentabilité des entreprises publiques

Le Cameroun dévoile les 5 causes majeures de la faible rentabilité des entreprises publiques

(Investir au Cameroun) - Dans un document annexé à la loi de finances 2021, le gouvernement camerounais analyse la rentabilité économique de 38 entreprises publiques, sur les 44 qui constituent son portefeuille. « L’exercice 2019 est caractérisé par une détérioration de la rentabilité financière des entreprises publiques. En effet, le taux de rentabilité financière s’établit à -14,5%, soit 6,5 points de moins qu’en 2018. Depuis l’exercice 2017, cette rentabilité est plombée par la situation structurellement déficitaire de ces entreprises ».

Afin d’expliquer la faible rentabilité des sociétés du portefeuille de l’État, le document sus-mentionné énumère cinq causes majeures. Il s’agit notamment de l’absence d’innovation technologique ; la présence dans l’outil de production des immobilisations non productives et non nécessaires à l’exploitation ; l’absence des économies d’échelle et une structure pléthorique de coûts, dont notamment la masse salariale qui constitue une composante majeure des charges de ces entreprises ; un besoin en fonds de roulement toujours important, lié au déséquilibre de la structure financière des entreprises publiques ; une stratégie marketing peu efficace et moribonde.

Au demeurant, ces faiblesses ne sont pas transposables à l’ensemble des entreprises relevant du portefeuille de l’État, puisqu’un certain nombre d’entre elles s’en sort plutôt bien en matière rentabilité économique. « Sur 38 entreprises publiques analysées, 23 affichent une rentabilité économique positive en 2019 », apprend-on.

Mais, souligne le gouvernement dans le document annexé à la loi de finances 2021, « (…) globalement, l’État actionnaire ne dégage pas une rentabilité sur ses investissements en actions, situation due en grande partie aux faibles performances économiques des entreprises publiques, ainsi qu’à une mauvaise politique financière implémentée par ces dernières », apprend-on.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi :

08-09-2021 - Les entreprises publiques camerounaises affichent 224 milliards de FCFA de pertes cumulées entre 2017 et 2019

07-09-2021 - Au Cameroun, les investissements des entreprises publiques chutent de 67,4% en 2019, malgré une hausse des besoins

nachtigal-hydro-power-company-s-engage-a-appuyer-les-structures-de-formation-professionnelle-au-cameroun
Le ministre de l’Emploi et de la Formation professionnelle, Issa Tchiroma Bakary, vient de signer avec Nachtigal Hydro Power Company (NHPC), la société de...
yaounde-se-dote-de-sa-premiere-station-de-traitement-des-boues-de-vidanges-en-vue-de-structurer-la-filiere
La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc...
hydrocarbures-grace-a-38-nouveaux-wagons-citernes-camrail-declare-une-evacuation-record-de-80-000-m3-en-juillet
Camrail, le transporteur ferroviaire au Cameroun, revendique une évacuation record de 80 000 m3 de gasoil, de super et jet au cours du mois de...
cacao-en-une-semaine-le-prix-minimum-du-kg-de-la-feve-camerounaise-augmente-de-150-fcfa-sur-le-marche-local
Ce 17 septembre 2021, le kilogramme de fèves de cacao est vendu à un prix minimum de 1100 FCFA, selon les données publiées par le Système d’information...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n113 Septembre 2021

Le Cameroun, l’autre pays du cacao


L’émergence du private equity camerounais


Business in Cameroon n103: September-2021

Cameroon: The other cocoa land


The rise of private equity

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev