logoIC
Yaoundé - 07 décembre 2019 -
Economie

Le constructeur routier Atidolf Nigeria risque la résiliation d’un marché de 36 milliards de FCFA au Cameroun

Le constructeur routier Atidolf Nigeria risque la résiliation d’un marché de 36 milliards de FCFA au Cameroun

(Investir au Cameroun) - Le gouvernement camerounais va-t-il résilier le contrat du constructeur routier Atidolf Nigeria, adjudicataire du contrat des travaux de bitumage de la route Soa-Esse-Awae (72 km) dans le centre du pays ? Cette question n’a pour l’instant pas une réponse définitive, mais Atidolf risque gros.

En effet, suite aux plaintes des populations bénéficiaires de cette route, le ministre des Travaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a effectué une descente sur site le 8 octobre dernier. Le constat fait par le membre du gouvernement est peu rassurant. Pour des travaux qui ont débuté le 18 octobre 2016, l’entreprise n’est qu’à un taux de réalisation de près de 21%.

Entre temps, Atidolf a déjà perçu des décomptes d’un montant de 12 milliards de FCFA sur un coût total du projet de 36 milliards. Au ministère des Travaux publics, l’on apprend que l’entreprise nigériane a même déjà reçu plusieurs mises en demeure. En attendant la décision de l’ingénieur de l’État, le prestataire, lui, argue qu’il n’a pas été en mesure de transporter ses engins et équipements basés au Nigeria du fait de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun.

L’axe Soa-Esse-Awae a été sélectionné pour être exécuté dans le cadre du plan d’urgence triennal arrêté par le gouvernement en décembre 2015. Les travaux de construction devaient être exécutés sur une durée de 24 mois. Près de 36 mois après le début des travaux, la livraison de l’infrastructure est encore lointaine.

S.A.

le-cameroun-veut-durcir-sa-legislation-regissant-l-activite-de-notaires-huissiers-greffiers-arbitres
Dans le cadre du projet de loi de finances 2020 déposé par le gouvernement au parlement, l’on y a apprend que l’État veut durcir la législation...
la-centrale-de-mekin-15-mw-dans-le-sud-cameroun-a-l-arret-apres-sa-mise-sous-tension-en-avril-2019
Lors de son passage à l’Assemblée nationale, le 4 novembre, Gaston Eloundou Essomba, le ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), a fait cas des défis du...
au-30-novembre-2019-les-exportations-du-cameroun-en-gaz-naturel-liquefie-se-situent-a-3-9-millions-m3
Au 30 novembre 2019, les exportations du Cameroun en gaz naturel liquéfié (GNL) se situent à 3 912 738 m3, selon des sources autorisées à la Société...
la-production-nationale-d-eau-potable-du-cameroun-est-passee-de-731-080-a-824-456-m3-jour-entre-2018-et-2019
Selon les récentes données fournies par le ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), la production nationale d’eau potable du Cameroun est passée de...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n91: Novembre 2019

Le poids croissant des banques marocaines au Cameroun


Le Made in Cameroon progresse dans les supermarchés


Business in Cameroon n81: November 2019

The growing weight of Moroccan banks in Cameroon


Made in Cameroon products gradually take over supermarkets

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev