logoIC
Yaoundé - 25 février 2020 -
Economie

Pour éviter un arrêt d’activités, le transporteur aérien Camair-Co sollicite un appui de 2,6 milliards de FCFA de l’État

Pour éviter un arrêt d’activités, le transporteur aérien Camair-Co sollicite un appui de 2,6 milliards de FCFA de l’État

(Investir au Cameroun) - Le 15 octobre 2019, une nouvelle réunion sur la situation critique de Camair-Co, la compagnie aérienne publique camerounaise, aura lieu dans les locaux du Comité technique de réhabilitation (CTR) des entreprises publiques à Yaoundé, la capitale du pays.

Cette réunion fait suite, apprend-on dans une correspondance officielle du ministre des Finances, Louis Paul Motazé, à une requête du directeur général de Camair-Co, qui sollicite un appui financier de l’État d’un montant de 2,6 milliards de FCFA, afin d’éviter un arrêt des activités de la compagnie.

La rencontre du 15 octobre 2019 à Yaoundé, précise le ministre Motazé, vise à examiner « les modalités relatives à la négociation d’un concours bancaire à contracter au profit de Camair-Co ». Pour rappel, le 22 mai 2019, le ministre des Finances avait déjà autorisé le déblocage par le Trésor public d’une enveloppe d’un peu plus de 1,5 milliard de FCFA pour oxygéner la trésorerie de Camair-Co.

Cette enveloppe faisait partie d’une enveloppe globale de 6 milliards de FCFA que l’État ambitionnait d’injecter dans cette compagnie aérienne en zone de turbulences financières depuis le lancement de ses activités en 2011.

BRM

Lire aussi:

16-09-2019 - Camair-Co, le transporteur aérien du Cameroun, renoue avec les arriérés de salaire du personnel navigant

04-06-2019 - Le transporteur aérien Camair-Co a cumulé 200 millions de FCFA de dette de carburant chez le pétrolier Tradex

31-05-2019 - Avec 34 milliards FCFA de pertes entre 2015 et 2017 et des fonds propres en baisse drastique, Camair-Co s’expose à une dissolution anticipée

29-05-2019 - L’État camerounais veut redonner un peu de souffle à Camair Co à travers un financement urgent de 6 milliards de FCFA

le-brasseur-camerounais-sabc-investit-12-milliards-de-fcfa-dans-une-nouvelle-ligne-de-production-a-douala
Le 26 février 2020, le ministre de l’Industrie, Dodo Ndocke, procèdera à l’inauguration d’une nouvelle ligne de production à l’usine de la société anonyme...
la-nouvelle-unite-en-charge-du-transport-de-la-fibre-optique-au-cameroun-va-rester-sous-le-controle-de-camtel
Dans une série de tweets, le ministre de Poste et Télécommunications (Minpostel) apporte des précisions sur les réformes envisagées au sein de...
la-moitie-des-occupants-des-logements-sociaux-de-mbanga-bakoko-a-douala-n-ont-pas-de-contrat-avec-la-sic
Dans le cadre de la campagne d’identification des locataires des logements SIC lancée en septembre dernier, le directeur général (DG) de la Société...
louis-paul-motaze-enjoint-au-cenadi-de-mettre-fin-aux-faux-salaires-faux-avancements-et-fausses-pensions
Le 21 février 2020 à Yaoundé, la capitale camerounaise, le ministre des Finances (Minfi), Louis Paul Motaze, a procédé à l’installation des responsables...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n94 Février 2020

Sociétés de transfert d’argent Le Cameroun au cœur de la bataille


Entretien : « Passer d’une administration bureaucratique à une gestion publique performante »


Business in Cameroon n84: February 2020

Money transfer business Cameroon is on the front line


Interview: «Shifting from bureaucratic management to efficient public management»

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev