logoIC
Yaoundé - 16 mai 2022 -
Economie

Ciment : la traque des spéculateurs produit ses premiers résultats à Douala

Ciment : la traque des spéculateurs produit ses premiers résultats à Douala

(Investir au Cameroun) - Une opération de vente directe aux consommateurs, aux prix homologués, de plus de 9 tonnes de ciment saisies par les équipes de la Brigade régionale des contrôles et de la répression des fraudes du Littoral a été menée le 10 mai au quartier PK12 à Douala. « C’est grâce au système de traçabilité prescrit par Luc Magloire Mbarga Atangana, ministre du Commerce, et aux dénonciations des consommateurs » que cela a été possible, apprend-on.

Pour pérenniser cette traque, le ministère du Commerce appelle les consommateurs à dénoncer les commerçants hors-la-loi et les pratiques commerciales illicites dont ils seraient victimes ou témoins au travers du numéro court « 1502 ». Il rappelle, par ailleurs, que, dans la ville de Douala, le prix conseillé du sac de 50 kg de ciment est 4 600 FCFA pour le 32.5 et 5 100 FCFA pour le 42.5. À Yaoundé, la capitale du pays, le 32.5 coûte 4 900 FCFA et le 42.5, 5 500 FCFA.

Les prix du ciment au Cameroun doivent être homologués par le ministère du Commerce. Mais depuis plusieurs mois, les consommateurs notent une flambée de produits de construction sur le marché. Au point où un sac de ciment de 50 kg peut revenir à 6 000 FCFA. Les producteurs et les distributeurs arguent qu’à cause de la hausse des prix des matières premières sur le marché international et du transport maritime, le prix appliqué aux consommateurs doit être revu à la hausse. Une option à laquelle est opposé le ministère du Commerce.

Face à cette situation, certains distributeurs ont donc décidé de vendre frauduleusement et catimini le ciment au-delà des prix homologués. Pour ne pas se faire prendre, ils vendent ce produit sans délivrer de facture aux acheteurs.

S.A.

Lire aussi :

26-04-2022-Ciment et tôles : des distributeurs refusent de délivrer les factures à leurs clients pour échapper au contrôle des prix

22-04-2022-Ciment : dialogue de sourds entre acteurs du secteur et gouvernement autour de la pénurie et la hausse des prix

ciment-le-cameroun-autorise-les-importations-du-congo-et-de-la-rdc-pour-satisfaire-la-demande-nationale
Dans une correspondance datant du 10 mai 2022, le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, demande aux sociétés de...
emprunt-obligataire-2022-le-cameroun-fait-les-yeux-doux-aux-investisseurs-gabonais-et-congolais
Le ministre camerounais des Finances, Louis Paul Motazé (photo), lance ce 16 mai 2022, le Road-show du 6e emprunt obligataire de l’histoire des...
banque-mondiale-le-camerounais-albert-zeufack-nomme-directeur-des-operations-pour-l-angola-la-rdc-le-burundi
Dans une communication interne, la Banque mondiale vient d’annoncer la nomination de l’économiste camerounais Albert Zeufack au poste de directeur des...
bvmac-les-entreprises-affichent-une-capitalisation-boursiere-de-159-milliards-de-fcfa-a-fin-janvier-2022-en-hausse-de-13
Selon les informations du ministère camerounais des Finances, au 31 janvier 2022, les entreprises de la Bourse des valeurs mobilières de l’Afrique...

Cette start-up camerounaise veut lutter contre les déserts médicaux en Afrique

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev