logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Economie

Plus de 1000 camionneurs stationnés le long du corridor Douala-Bangui, pour cause d’insécurité en RCA

Plus de 1000 camionneurs stationnés le long du corridor Douala-Bangui, pour cause d’insécurité en RCA

(Investir au Cameroun) - Depuis le déclenchement des troubles en République centrafricaine (RCA), à la veille de l’élection présidentielle du 27 décembre 2020, plus de 1000 camionneurs transportant des marchandises destinées à approvisionner la capitale centrafricaine sont stationnés le long du corridor Douala-Bangui. Selon le bureau de gestion du fret terrestre, qui révèle ce chiffre, la plupart de ces camionneurs sont coincés à Garoua-Boulaï, ville camerounaise frontalière avec la RCA.

De nationalités camerounaises, tchadiennes et centrafricaines, ces transporteurs craignent l’insécurité créée en RCA par les rebelles regroupés au sein de la « Coalition des patriotes pour le changement (CPC) ».

À l’observation, les camionneurs tchadiens et centrafricains ont emboité le pas à leurs homologues camerounais, qui, au cours d’une réunion de sécurité tenue le 19 décembre 2020, avaient pris la résolution de ne plus traverser la frontière entre le Cameroun et la RCA à Garoua-Boulaï, pour desservir la ville de Bangui.

Ce blocus, en dépit de l’atténuation des tensions en RCA depuis la fin de la présidentielle, porte un coup dur au trafic sur le corridor Douala-Bangui, sur lequel la RCA fait transiter pour environ 55 milliards de FCFA de marchandises chaque année, selon la douane camerounaise.

Mais trafic commercial sur le corridor Douala-Bangui devrait reprendre ce 12 janvier 2021. « En accord avec la Minusca, le trafic reprendra dès mardi 12 janvier 2021 avec des escortes qui vont assurer la protection de chaque convoi avec un soutien aérien », a annoncé lundi, le Premier ministre centrafricain, Firmin Ngrebada, lors d’une réunion d’urgence qu’il a présidée sur le sujet.

BRM

Lire aussi:

21-12-2020 - Pour cause d’insécurité, les camionneurs camerounais suspendent l’approvisionnement de la Centrafrique

a-fin-2019-le-regulateur-des-telecoms-reclamait-a-camtel-et-nexttel-pres-de-78-milliards-de-fcfa-de-redevances
Au cours de l’année 2019, l’Agence de régulation des télécoms (ART) a recouvré des recettes d’un montant global de 49,9 milliards de FCFA, en baisse...
le-turc-karpowership-propose-au-cameroun-la-production-de-300-mw-d-electricite-dans-un-bateau-au-port-de-douala
Le 25 janvier 2021, une délégation de la société turque Karpowership a été reçue par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute. De bonnes...
conforte-par-les-paiements-de-l-etat-l-electricien-eneo-leve-100-milliards-de-fcfa-aupres-de-huit-banques-locales
Concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun jusqu’en 2031, Eneo, entreprise contrôlée par le fonds d’investissement britannique Actis,...
le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev