logoIC
Yaoundé - 06 juin 2020 -
Economie

Au Cameroun, des produits importés (alcools, riz, blé, poisson, cosmétiques…) devraient coûter plus chers en 2020

Au Cameroun, des produits importés (alcools, riz, blé, poisson, cosmétiques…) devraient coûter plus chers en 2020

(Investir au Cameroun) - Dans le document d’orientation budgétaire (DOB) que le gouvernement camerounais vient de soumettre au parlement afin de préparer la loi de finances 2020, l’on y apprend que la vie pourrait coûter plus chère l’année prochaine.

« À court terme et particulièrement pour l’année 2020, la mobilisation des recettes douanières devra être recherchée à travers : le réajustement du taux d’imposition du droit d’accises sur les produits qui nuisent à la santé, à la moralité et à l’environnement (tabacs, alcools, hydroquinone, déchets industriels, véhicules, motos, produits finis à fort pourcentage de sucre), en vue d’arrimer leur taxation au régime défini par la nouvelle directive Cemac sur l’harmonisation des droits d’accises », indique à cet effet le document.

Par ailleurs, lit-on dans le DOB, le gouvernement camerounais prévoit la restauration graduelle des droits de douane sur les produits défiscalisés (riz, blé, poisson, etc.). Et en contrepartie, il prévoit d’affecter éventuelle une partie du produit subséquent à des fonds de développement local de ces filières. Le gouvernement motive cette orientation en se basant sur le manque à gagner du fait de la suspension des droits et taxes sur ces produits.

À titre d’illustration, les exonérations fiscales sur le blé font perdre à l’État près de 15 milliards de FCFA par an. La taxation du riz et du poisson à un taux réduit du Tarif extérieur commun (TEC) (5 % contre le taux normal de 20 %) engendre respectivement des manques à gagner de près de 28 milliards et 16 milliards de FCFA par an.

Sylvain Andzongo

au-final-les-recettes-petrolieres-au-cameroun-baissent-d-a-peine-40-en-2020-contre-70-annoncees-par-la-snh
Les différents arbitrages au sein des instances gouvernementales semblent avoir quelque peu freiné la réduction drastique des recettes pétrolières...
pas-de-cas-suspects-de-covid-19-dans-le-premier-vol-commercial-d-air-france-en-direction-du-cameroun
L’autorité aéronautique civile (CCAA) informe que la compagnie aérienne Air-France a relancé ses vols commerciaux en direction du Cameroun le 25 mai...
electricite-la-demande-du-cameroun-alucam-exclue-augmente-de-3-3-au-1er-trimestre-2020
Au Cameroun, la demande en énergie électrique (Alucam exclue) s’est accrue de 3,3% au 1er trimestre 2020, selon une récente note produite par Eneo....
les-exportations-frauduleuses-du-paddy-camerounais-vers-le-nigeria-rencherissent-les-prix-du-riz-a-l-extreme-nord
Dans le département du Mayo Danay, région de l’Extrême-Nord du Cameroun, le sac de paddy (riz non décortiqué) atteint 15 000 FCFA ces dernières...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n97 Mai 2020

Routes, barrages, fibre optique, marchés… Les grands chantiers camerounais de l’intégration


« L’Afrique centrale est confrontée à d’énormes défis » (BAD)


Business in Cameroon n87: May 2020

Roads, dams, fiber optics, markets... Cameroon’s big projects toward integration


«Central Africa is facing enormous challenges» - AfDB

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev