logoIC
Yaoundé - 28 janvier 2021 -

BannerICBC2021

Economie

Après son échec sur le projet minier de Mbalam et Nabeba, Sundance radiée de la bourse australienne

Après son échec sur le projet minier de Mbalam et Nabeba, Sundance radiée de la bourse australienne

(Investir au Cameroun) - Giulio Casello (photo), le patron de Sundance Resources Limited, junior minière australienne chargée jusqu’à une date récente de développer le projet minier de Mbalam (Cameroun) et Nabeba (Congo), a annoncé, le 12 janvier 2021, la radiation de l’entreprise de la bourse australienne (ASX).

« La clé pour que Sundance puisse répondre aux exigences ASX était pour la filiale de Sundance Congo Iron SA (“Congo Iron”) d’avoir un permis d’exploitation sur le projet de minerai de fer de Nabeba en République du Congo. Avec la perte du permis minier au Congo, Sundance n’avait aucune perspective de pouvoir satisfaire aux exigences de l’ASX », explique Giulio Casello. « La perte signifiait également que la conversion de dette de 132 millions de dollars [environ 70,86 milliards de FCFA] convenue entre Sundance et ses actionnaires n’a pas pu se poursuivre... Par conséquent, pour réduire les coûts, la société a demandé que la radiation soit ramenée au 21 décembre 2020 », ajoute-t-il.

Toujours selon ce responsable, Sundance est désormais une entité de divulgation d’activités non cotée. Il précise néanmoins que la radiation de Sundance de la liste officielle d’ASX ne signifie pas les actions sont cédées ou vendues. Les actionnaires restent actionnaires.

Sur l’avenir de l’entreprise, Giulio Casello indique Sundance continuera à faire valoir rigoureusement ses droits par voie de négociation et/ou d’arbitrage pour tenter d’obtenir son permis minier au Cameroun et au Congo, faute de quoi la junior minière par l’intermédiaire de ses filiales cherchera à « recouvrer les dommages résultant de la perte ».

La radiation de Sundance ressemble plutôt à une faillite qui ne dit pas son nom. Les gouvernements du Cameroun et du Congo lui ont retiré leur confiance. En effet, l’entreprise australienne n’a pas pu développer le projet minier Mbalam-Nabeba depuis près de dix ans.

Sylvain Andzongo

Lire aussi:

20-12-2020-Projet minier de Mbalam : Serge Asso’o, DG de Cam Iron, filiale camerounaise de Sundance, démissionne de ses fonctions

16-12-2020 : Après l’annonce de l’arrivée des Chinois sur le projet minier de Mbalam, Sundance ouvre un contentieux contre le Cameroun

03-12-2020 - Un consortium de cinq sociétés d’État chinoises annoncé pour lancer le projet minier de Mbalam

a-fin-2019-le-regulateur-des-telecoms-reclamait-a-camtel-et-nexttel-pres-de-78-milliards-de-fcfa-de-redevances
Au cours de l’année 2019, l’Agence de régulation des télécoms (ART) a recouvré des recettes d’un montant global de 49,9 milliards de FCFA, en baisse...
le-turc-karpowership-propose-au-cameroun-la-production-de-300-mw-d-electricite-dans-un-bateau-au-port-de-douala
Le 25 janvier 2021, une délégation de la société turque Karpowership a été reçue par le Premier ministre camerounais, Joseph Dion Ngute. De bonnes...
conforte-par-les-paiements-de-l-etat-l-electricien-eneo-leve-100-milliards-de-fcfa-aupres-de-huit-banques-locales
Concessionnaire du service public de l’électricité au Cameroun jusqu’en 2031, Eneo, entreprise contrôlée par le fonds d’investissement britannique Actis,...
le-cameroun-elargie-le-spectre-des-marches-pouvant-faire-l-objet-de-passation-electronique
Dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics au Cameroun, le ministre en charge du secteur (Minmap), Ibrahim Talba Malla, a signé le 19...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n104 Décembre 2020

L’émergence d’une industrie automobile camerounaise


La bataille du « Made in Cameroon »


Business in Cameroon n94-95: Décembre-2020

The rise of Cameroon’s automotive industry


The «Made in Cameroon» war

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev