logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Economie

Au Cameroun, il faudra désormais mettre un timbre sur les attestations de non-redevance générées en ligne

Au Cameroun, il faudra désormais mettre un timbre sur les attestations de non-redevance générées en ligne

(Investir au Cameroun) - Dans le cadre de la loi de finances 2022, les autorités camerounaises ont rendu obligatoire le timbre pour les attestations de non-redevance (ANR) générées en ligne par la Direction générale des impôts (DGI).

Ainsi, contrairement au passé, pour ce document qui atteste que le contribuable n’est pas redevable vis-à-vis de l’administration fiscale, le timbrage n’est plus une option. C’est à cette condition que les contrôleurs financiers procèdent au traitement des décomptes réclamés par des opérateurs économiques devant produire cette ANR.

Selon la DGI, cette obligation de timbrer ce document permettra d’élargir l’assiette fiscale en 2022. L’administration fiscale ne précise pas encore le volume de ressources attendues suite à l’implémentation de cette mesure. Mais, des sources au sein de cette administration estiment que, la DGI ayant facilité l’obtention de ce document désormais généré par la plateforme informatique, il est normal qu’il y ait une petite compensation pour les facilités qui sont offertes au contribuable, en l’occurrence le timbrage.

Car cette ANR est désormais générée en ligne grâce à la connexion internet sans plus avoir besoin de se déplacer physiquement et perdre du temps dans les longues files. Cela évite également les tracasseries de certains fonctionnaires véreux qui exigeaient des pots-de-vin pour délivrer l’ANR.

Mais l’obligation du timbrage de l’ANR va à l’encontre des suggestions du Groupement inter-patronal du Cameroun qui, en avril 2020, avait suggéré au gouvernement l’assouplissement des conditions de délivrance des attestations de non-redevance, notamment en excluant le timbrage puisque l’authenticité de toute ANR délivrée de façon informatisée est déjà vérifiée par voie électronique sur le portail web de la DGI.

S.A.

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev