logoIC
Yaoundé - 18 mai 2022 -
Economie

Les pays de la Cemac invités à accélérer le rapatriement des fonds publics détenus à l’étranger

Les pays de la Cemac invités à accélérer le rapatriement des fonds publics détenus à l’étranger

(Investir au Cameroun) - Le Comité de pilotage du programme des réformes économiques et financières de la Cemac (Cameroun, Centrafrique, Congo, Gabon, Guinée équatoriale et Tchad) réuni en décembre 2021 à Douala a abordé, entre autres, la question des avoirs publics des pays de la sous-région à l’étranger.

Dans cette veine, « le Comité de pilotage a demandé aux États d’accélérer le processus de rapatriement des fonds publics détenus à l’étranger aussi bien par les États que les entreprises publiques afin de contribuer à la reconstitution des réserves de change et soutenir le financement des économies », apprend-on du communiqué final des travaux.

Cette interpellation des pays de la Cemac intervient deux ans après qu’un rapport du Fonds monétaire international (FMI) a révélé le phénomène de fonds de la Cemac planqués illégalement à l’étranger. Dans ledit rapport, le FMI fait la révélation suivante : « Certains signes laissent penser que d’importants dépôts sont effectués à l’étranger par des résidents de la Cemac, ce qui n’est probablement pas tout à fait conforme à sa réglementation des changes. Celle-ci exige que les fonds détenus par des résidents de la Cemac dans des banques étrangères soient d’un montant limité et puissent être justifiés, par exemple par le financement d’importations anticipées ou le service de la dette à court terme ».

Citant des données fournies par la Banque des règlements internationaux (BRI), le FMI indique que les fonds détenus par des résidents de la Cemac dans des banques étrangères sont d’environ 5 milliards de dollars U.S. (près de 2 897 milliards FCFA) à la fin de 2017, dépassant ainsi le montant notionnel autorisé. Si cette conclusion est avérée et compte tenu de l’importance du pétrole en tant que principale source de devises, ajoute le FMI, il se peut qu’une partie de ces fonds déposés dans des banques étrangères soit en rapport avec le produit non enregistré d’exportations pétrolières.

Sylvain Andzongo

cemac-le-compte-d-operations-loge-au-tresor-francais-a-genere-des-interets-de-12-4-milliards-de-fcfa-14-7-en-2021
Les intérêts captés par la banque centrale des six pays de la Cemac (Cameroun, Congo, Gabon, Tchad, RCA et Guinée équatoriale) sur le compte d’opérations...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...
promotion-au-cameroun-l-office-national-du-cacao-et-du-cafe-forme-les-hoteliers-a-la-preparation-du-cafe-local
L’Office national du cacao et du café (ONCC) vient d’organiser à Kribi, cité balnéaire de la région du Sud du pays, un atelier de formation des maîtres...
exportations-face-aux-incomprehensions-en-rca-le-cameroun-clarifie-sa-decision-de-renforcer-les-controles
Dans une note verbale datée du 13 mai 2022, l’ambassadeur du Cameroun en République centrafricaine (RCA) dément les informations de médias...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n120:Avril 2022

Covid-19, guerre en Europe : des entreprises camerounaises vont souffrir


Albert Zeufack: « Le marché le plus important aujourd’hui, c’est l’Asie »


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev