logoIC
Yaoundé - 24 septembre 2022 -
Economie

Le nouveau bureau du RIAFCO installé à Yaoundé

Le nouveau bureau du RIAFCO installé à Yaoundé

(RIAFCO) - La cérémonie de passation de service entre le Bureau sortant du Réseau que présidait le Fonds Spécial d’Équipement et d’Intervention Intercommunale (Feicom), et le Bureau entrant présidé par le Fonds des Prêts au Collectivités Locales (Fpcl) de Côte d’Ivoire, s’est tenue le 5 septembre 2022, au siège du Riafco à Yaoundé.

Le nouveau bureau du Réseau des Institutions africaines de financement des collectivités locales (Riafco) a été élu pour un mandat de 3 ans en marge du 9ème « Sommet Africités » organisé par Cités et Gouvernements unis d’Afrique lors de son Assemblée générale rendue en sa 8ème session tenue le 18 mai 2022 à Kisumu au Kenya en présence de Georges Elanga Obam, Ministre de la Décentralisation et du Développement Local.

Ce bureau entrant a pour Président le Dr Fidel A. Yapi, Directeur général de la Décentralisation et du développement local de la Côte d’Ivoire. Le premier Vice-Président est Adam Mossi Bingui, Directeur général de l’Agence nationale de financement des Collectivités territoriales (Anfict) du Niger, Servilien Nitunga, Directeur général du Fonds d’investissement communal (Fonic) du Burundi  est le deuxième Vice-Président. Le Secrétariat général est tenu par Rado Harinjaka Razafindrakoto, Directeur général du Fonds de développement local (Fdl) de Madagascar. Le responsable des finances est Mohamed Sikhe Camara, Directeur général adjoint de l’Agence nationale de financement des Collectivités (Anafic) de la Guinée. Le Secrétariat Permanent continue d’être assuré par Augustin Magloire Nkamleun Fosso du Cameroun.

RIAFCO1

Au moment où il quitte la présidence du Riafco qui a été sous son mandat associé à toutes les campagnes mondiales, participé à tous les nouveaux agendas urbains mondiaux en cours d’implémentation, surtout au sommet Habitat III qui a reconnu les Ifcl comme étant des partenaires incontournables dans le cadre du développement, M Philippe Akoa s’est dit « confiant en l’avenir de l’institution qui connaitra un essor certain par l’engagement et la bonne volonté du nouveau président qui pourra faire rayonner le Riafco dans le cadre du financement des collectivités locales en Afrique ». 

Le président entrant a quant à lui, reconnu en toute humilité le dynamisme de son prédécesseur  « Ce n’est pas un aurevoir que je dis ce soir au président sortant. Le Feicom a toute sa place à nos côtés. M Akoa sera le responsable de tous les partenariats que nous allons signer. Le président Akoa n’est pas parti, il est avec nous en tant que membre du Riafco à travers le Feicom. On va travailler ensemble à renforcer ce qu’il a commencé. Je fonde beaucoup d’espoirs sur tout le monde pour qu’un jour, on puisse dire qu’en Afrique, nous avons un réseau de financement des collectivités ». a-t-il conclu.

Le Riafco qui a la particularité d’être une volonté africaine de voir l’ensemble des institutions de financement des collectivités locales se mettre en réseau, se présente comme un réseau jeune mais doté de fortes ambitions pouvant animer un débat technique de haut niveau entre les membres, de promouvoir une solidarité agissante entre ses pairs et de porter le plaidoyer en faveur des Ifcl. Il dispose de partenaires techniques et financiers tels que la Kfw Bank, l’Afd, la Bad, la Bm, la Coopération Suisse, l’Ue, l’Ua, le Giz, le Ppiaf, le Fmdv, L’Uncdf, les Cvuc, le Minrex, le Minfi, le Minddevel, le Minduh. Son partenaire stratégique est le Fonds mondial pour le développement des villes (Fmdv).

Le Riafco est un réseau qui regroupe les institutions mises en place par certains Etats africains pour accompagner la décentralisation financière au profit des gouvernements locaux, régionaux et métropolitains d’Afrique. Son siège est à Yaoundé au Cameroun.

Le Riafco est un outil spécifique de promotion du financement des investissements des Collectivités locales qui a été porté sur les fonts baptismaux en novembre 2014. Il est à jour composé de 12 membres actifs et observateurs et regroupe les institutions de financement des Collectivités locales du Benin (Conafil) Burkina Faso (Fpcdt), Burundi (Fonic), Cameroun (Feicom), Côte d’Ivoire (Fpcl), Gabon (Cdc), Madagascar (Fdl), Mali (Anict), Niger (Anflict) et Sénégal (Adl, Adm).

RIAFCO ambitionne également d’être l’organe technique de l’UA pour tout ce qui est financement des collectivités locales sur le Continent.

Les activités du Riafco sont tout un vaste programme se déclinant en organisation d’ateliers et d’échanges, de sensibilisation et de formation, du pilotage des voyages d’étude, de la production d’études et de données sur les Ifcl et la décentralisation financière, la mise à disposition d’expertise technique pour les Ifcl, le plaidoyer en faveur des Ifcl aux niveaux local, national et international auprès des acteurs de la Décentralisation sous la férule du Secrétaire Permanent Augustin Magloire Nkamleun Fosso et dont la mission est de fédérer les autres pays d’Afrique disposant d’instruments spécialisés dans le financement des collectivités locales. 

Au Cameroun, l’intérêt que vouent les pouvoirs publics au Riafco, acteur très important dans la mobilisation des financements fléchés vers les collectivités locales, n’est plus à démontrer. Il a connu l’implication à un très haut niveau de l’État par la signature le 26 juillet 2018 de l’Arrangement d’Etablissement avec le RIAFCO.

logo RIAFCO

affaires-glencore-et-sinosteel-au-cameroun-cas-pratiques-du-besoin-de-plus-de-transparence-sur-les-contrats-extractifs
Durant le mois de mai 2022, le Cameroun a connu une polémique à propos d’une convention d’exploitation de fer signée entre son gouvernement...
reconstruction-de-raffinerie-de-la-sonara-le-trader-suisse-vitol-se-positionne
Le trader suisse Vitol SA est intéressée par la reconstruction de la raffinerie de la Société nationale de raffinage (Sonara) du Cameroun, ravagée par un...
titres-publics-de-la-beac-avec-plus-de-81-de-l-encours-les-prets-de-plus-d-un-an-dominent-le-marche
Selon la Cellule de règlement et de conservation des titres (CRCT) de la Beac, la structure des titres sur le marché des titres publics à fin août 2022...
bvmac-la-premiere-cotation-de-l-emprunt-obligataire-2022-2029-de-l-etat-du-cameroun-annoncee-pour-le-28-septembre
Le 6e emprunt obligataire de l’État du Cameroun (2022-2029), qui avait permis au pays de lever 235 milliards de FCFA sur la Bourse des valeurs...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev