logoIC
Yaoundé - 02 juillet 2022 -
Economie

OMC : pour sauver l’Afrique de la faim, le Cameroun plaide pour une révision des règles du commerce mondial

OMC : pour sauver l’Afrique de la faim, le Cameroun plaide pour une révision des règles du commerce mondial

(Investir au Cameroun) - Au cours de la 12e Conférence ministérielle de l’Organisation mondiale du Commerce (OMC), tenue à Genève du 12 au 15 juin, le Cameroun, représenté par son ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a plaidé pour un aggiornamento des règles du commerce mondial actuellement défavorable à l’Afrique.

Selon Luc Magloire Mbarga Atangana, les populations du continent africain regardent en scrutant l’horizon, attendant des initiatives hardies, osées et somme toute légitimes de la part de l’OMC, en vue d’un rétablissement sans délai des règles normales de régulation des flux commerciaux mondiaux. Ceci pour permettre à ces populations de tout simplement se nourrir.

« Le Cameroun appelle par conséquent à un aggiornamento, à un retour aux sources du multilatéralisme. La 12e Conférence ministérielle de notre Organisation nous en donne l’occasion. Il nous faudra par conséquent faire preuve de solidarité et de pragmatisme opérationnel », a déclaré le ministre du Commerce.

Il a affirmé que le Cameroun est disponible pour examiner les problématiques relatives à l’insécurité alimentaire, qui menace une part importante de la population mondiale ; la dérégulation des chaînes d’approvisionnement, qui empêche les pays les plus pauvres de tirer parti du commerce international ; la contribution du commerce à la résorption de la pandémie du coronavirus, notamment à travers la facilitation de la production et de l’accès au vaccin ; le déséquilibre des règles mondiales dans le secteur de l’agriculture. Sans oublier les autres questions fondamentales que sont les subventions à la pêche, le règlement des différends en matière de commerce.

« À quoi servirait-il de faire la politique de l’autruche en se fermant les yeux et en faisant semblant de ne rien voir, alors que l’heure est grave, que de nombreuses Nations dans le monde et plus particulièrement en Afrique, mais pas seulement, sont en proie à une crise alimentaire imminente et sans précédent », a martelé le ministre camerounais.

Pour M. Mbarga Atangana, les travaux de la 12e Conférence ministérielle de l’OMC se tiennent à un moment crucial, qui interpelle et engage la responsabilité collective et individuelle des États sur le sens et le devenir de cette organisation ainsi que, de façon plus large, sur le multilatéralisme commercial.

S.A.

Lire aussi :

22-07-2021-À l’OMC, le Cameroun s’oppose à ce que la pêche artisanale soit considérée comme illicite

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev