logoIC
Yaoundé - 23 octobre 2021 -
Economie

Yaoundé se dote de sa première station de traitement des boues de vidanges en vue de structurer la filière

Yaoundé se dote de sa première station de traitement des boues de vidanges en vue de structurer la filière

(Investir au Cameroun) - La première station de traitement des boues de vidange de Yaoundé vient d’être mise en service, apprend-on d’un communiqué du maire de la ville, Luc Atangana Messi. La construction de cette infrastructure a été possible grâce au soutien de l’Association internationale des maires francophones (AIMF). Coût du projet : 4,3 millions € (plus de 2,8 milliards de FCFA).

Selon la fiche technique du projet, à Yaoundé (plus de 3 millions d’habitants), l’assainissement est essentiellement autonome et les services de vidange, assurés par le secteur privé, sont rendus difficiles par la vétusté des camions et l’absence de site de traitement. Les boues de vidange sont ainsi déversées sans traitement, à l’extérieur de la ville ou dans les « bas-fonds », zones basses inondables. Les habitants de Yaoundé et tout particulièrement des quartiers populaires font ainsi face à un risque sanitaire significatif.

Cette infrastructure, qui devrait permettre de vidanger 200 m3 de boues quotidiennement, vient donc remédier à ce problème. La Communauté urbaine de Yaoundé assure la maîtrise d’ouvrage à travers ses services techniques, et avec l’appui d’un bureau d’études transversal, Delvic-Era Cameroun. En parallèle, la municipalité sera appuyée dans sa gestion des contrats d’exploitation des toilettes publiques, introduisant des innovations pour améliorer la rentabilité et assurer la prise en charge des vidanges.

L’objectif est de mieux encadrer la filière par la règlementation, de faciliter l’implication des entreprises de vidange par un système de licences, et de développer des outils de monitoring et planification. « Le maire de la ville compte sur chaque opérateur concerné pour la réussite de la structuration de la filière des boues de vidange dans la cité capitale », déclare M. Messi Atangana.

Ce dernier invite les entreprises à se conformer aux dispositions fixant les conditions d’exercice de l’activité d’enlèvement, de transport et de dépotage des boues de vidage issues des installations d’assainissement non collectif en général. Pour ce faire, il faudra que chaque opérateur obtienne un agrément, dote chaque camion de vidange d’un GPS et d’une licence.

S.A.

l-administration-provisoire-recrute-un-auditeur-pour-faire-la-lumiere-faillite-de-la-smid-a-douala
Après la prorogation de son mandat de six mois, à compter du 12 août 2021 par le tribunal de Première instance de Douala-Bonanjo, l’administrateur de la...
westend-farms-inaugure-son-projet-integre-de-production-et-de-commercialisation-de-la-viande-de-porc-au-cameroun
Le ministre camerounais de l’Elevage, Dr Taïga, a procédé le 20 octobre 2021 dans la localité de Ndokoa, dans la région du Centre du pays, a...
au-cameroun-mtn-s-associe-a-la-huawei-ict-competition-pour-promouvoir-les-jeunes-talents-dans-les-tic
Après l’étape de Yaoundé, la capitale, la filiale au Cameroun de l’équipementier chinois Huawei a procédé, le 20 octobre 2021 dans les locaux de l’Ecole...
exportations-grace-a-un-coup-de-pouce-de-fairtrade-la-php-vendra-sa-banane-un-peu-plus-chere-des-janvier-2022
A compter du mois de janvier 2022, les acheteurs de la banane produite au Cameroun par la société des Plantations du Haut Penja (PHP), filiale locale de...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n114 Octobre 2021

Dossier La place du Cameroun dans le commerce international


Henri-Claude Oyima : «BGFIBank Cameroun est vraiment l’une de nos success-stories.»


Business in Cameroon n104: October-2021

Dossier Where does Cameroon stand in international trade?


Henri-Claude Oyima : “BGFIBank Cameroon is truly one of our success stories.”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev