logoIC
Yaoundé - 06 décembre 2021 -
Economie

Le Port autonome de Douala récupère les actifs de l’ex-Office national des ports du Cameroun

Le Port autonome de Douala récupère les actifs de l’ex-Office national des ports du Cameroun

(Investir au Cameroun) - « Deux arrêtés du ministre des Domaines, du Cadastre et des Affaires foncières, signés le 16 novembre 2021, transfèrent au Port autonome de Douala (PAD) les actifs résiduels de l’ex-Office national des ports du Cameroun (ONPC). Le premier arrêté rétrocède au PAD un terrain domanial sis à Douala Ve, au quartier Bepanda (cité du port). Le second arrêté rétrocède au PAD les actifs résiduels de l’ex-ONPC situés à l’intérieur de sa circonscription de compétence et matérialisés par 23 titres fonciers. Il s’agit de la matérialisation du décret du 24 janvier 2019 portant réorganisation du Port autonome de Douala », annonce le PAD ce 17 novembre 2021 sur son site internet.

C’est que, à travers les décisions gouvernementales sus-mentionnées, l’entreprise publique en charge de la gestion de la plateforme portuaire de Douala, dans la capitale économique camerounaise, remporte un important round dans la bataille qui oppose depuis quelques mois l’État du Cameroun au cabinet Atou, qui gère ces actifs résiduels et bien d’autres depuis l’année 2006. Malgré l’instruction de la présidence de la République de rétrocéder les actifs des ex-ONPC au PAD, le cabinet Atou multiplie des blocages.

La dernière tentative d’entrave à ce processus est la requête déposée le 8 novembre 2021 devant le tribunal administratif par Lazare Atou, administrateur général du cabinet éponyme, pour obtenir l’annulation de la suspension par la ministre déléguée à la présidence chargée du Contrôle supérieur de l’État, du mandat du cabinet Atou relativement à la gestion des actifs des ex-Oncpb, Onpc et Régifercam, estimés à plus d’une centaine de milliards de FCFA.

Suite à cette suspension du cabinet Atou, le ministre des Finances, Louis Paul Motazé, a transféré le mandat pour la gestion des dits actifs à la Société de recouvrement des créances (SRC), une entreprise publique dirigée par Marie-Rose Messi.   

BRM

Lire aussi :

16-11-2021 - Après la suspension du cabinet Atou, le Cameroun confie la gestion des actifs de trois ex-sociétés d’État à la SRC

barrage-de-memve-ele-la-livraison-de-la-ligne-de-transport-renvoyee-aux-calendes-grecques
Contrairement aux annonces du ministre de l’Eau et de l’Énergie (Minee), Gaston Eloundou Essomba, lors d’une plénière spéciale à l’Assemblée nationale en...
le-cameroun-annonce-la-mise-en-place-du-numero-vert-1527-pour-denoncer-la-corruption-autour-des-titres-fonciers
Pièce cotée et prisée auprès des banquiers lorsqu’un opérateur économique veut obtenir un crédit au Cameroun, le titre foncier se verra appliquer une...
masse-salariale-des-agents-de-l-etat-en-2021-le-cameroun-passe-a-nouveau-a-cote-du-ratio-de-soutenabilite-de-la-cemac
Selon le Premier ministre (PM) camerounais, Joseph Dion Nguté, à fin août 2021, le ratio de soutenabilité de la masse salariale au sein de la Fonction...
le-cameroun-a-exporte-9-335-000-m3-de-gaz-naturel-liquefie-a-fin-octobre-2021-en-augmentation-de-34
Selon les informations du ministère de l’Eau et de l’Énergie (Minee), le Cameroun a exporté 9 335 000 m3 de gaz naturel liquéfié (GNL) à fin octobre...

Le classement des passeports africains selon leur puissance (au 3ème trimestre 2021)

InfographieTF classement puissance passeports africains

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n115 Novembre 2021

Adieu le cash Les Camerounais s’emparent de la monnaie électronique


Erwan Garnier: « Le secteur hôtelier camerounais va clairement se développer »


Business in Cameroon n105: November-2021

Forget cash, Cameroonians are in on e-money!


Erwan Garnier: “Clearly, the Cameronian hospitality sector will develop”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev