logoIC
Yaoundé - 18 janvier 2022 -
Economie

La start-up camerounaise Bee veut conquérir l’Afrique avec son offre de modernisation du transport par motos-taxis

La start-up camerounaise Bee veut conquérir l’Afrique avec son offre de modernisation du transport par motos-taxis

(Investir au Cameroun) - Bee Group, une start-up camerounaise constituée de Bee Motos-taxis et Bee Delivery, deux entités spécialisées dans le transport par motos et la livraison des produits divers, annonce l’obtention d’un financement de 80 000 euros (plus de 50 millions de FCFA), afin de développer son programme d’amélioration de la mobilité en Afrique. Grâce à ce financement, apprend-on, « Bee rejoint officiellement les start-ups accompagnées par la tech hub activSpaces, qui les met en liaison avec son partenaire Cameroon Angel Network (CAN) », apprend-on dans un communiqué officiel.

À en croire la start-up, le financement obtenu a été pourvu par CAN, à hauteur de 20 000 euros (un peu plus de 13 millions de FCFA), tandis que Catalytic Africa, nouveau fonds de dotation mis en place par l’African Business Angles Network (ABAN), a fait « un matching fund de trois fois cette somme, pour un investissement total de 80 000 euros. Il s’agit du premier investissement du programme en Afrique francophone, depuis son lancement », souligne Bee.

Auréolée par ce financement, la start-up camerounaise entend bientôt se lancer en RDC et en Côte d’Ivoire, et mettre en service, dès 2022, de nouveaux produits dans son écosystème. Lancé en 2018 à Douala, Bee travaille à moderniser le transport par motos-taxis, l’un des principaux vecteurs du désordre urbain dans la capitale économique du Cameroun. Pour ce faire, Bee Sarl a lancé un service de transport par motos-taxis VIP. Via une application mobile ou alors son centre d’appels, cette structure met à la disposition des clients des motos-taxis et des conducteurs pour leurs déplacements.

À la différence des motos-taximen ordinaires, les conducteurs du réseau Bee sont reconnaissables par leurs blousons de couleur jaune et leurs casques noirs. Cet équipement de protection est également prévu pour chaque client. Au terme de la course, le client a d’ailleurs la possibilité de noter son conducteur, sur des paramètres tels que la ponctualité au rendez-vous ou encore la manière de conduire.

BRM

Lire aussi :

29-01-2020 - À Douala, la start-up Bee Sarl tente de révolutionner le transport par moto-taxi au Cameroun

telecoms-l-operateur-public-camtel-affirme-avoir-rempli-les-conditions-pour-lancer-son-reseau-mobile
Cinq mois après le lancement de « Blue », sa nouvelle marque commerciale, Camtel, opérateur public et historique des télécoms au Cameroun, vient de mettre...
crise-anglophone-pres-de-1-700-emplois-supprimes-chez-l-agro-industriel-pamol-en-2-ans
Entre 2018 et 2020, le nombre d’emplois au sein de la société à capitaux publics Pamol Plantations Plc a diminué de 1 688 personnels. Dans le détail,...
le-brasseur-sabc-offre-un-forage-aux-populations-du-village-mabanda-dans-la-region-du-sud-ouest-du-cameroun
Le 14 janvier 2022, le groupe brassicole SABC a rétrocédé un forage aux populations du village Mabanda, situé dans l’arrondissement de...
agro-industrie-la-cdc-a-perdu-plus-de-18-milliards-de-fcfa-en-2020-malgre-la-reprise-des-exportations-de-bananes
Au terme de l’exercice achevé au 31 décembre 2020, la Cameroon Development Corporation (CDC), l’entreprise publique qui exploite la banane, l’hévéa...

Les principaux clients du Cameroun en 2020

InfographieSBBC cameroun principaux clients 2020

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n116-117: Decembre 2021-Janvier 2022

La preuve par 9 du génie camerounais


Comment Gozem veut révolutionner le transport urbain au Cameroun


Business in Cameroon n106-107: December 2021-January 2022

Nine projects and innovations that demonstrate Cameroonians’ genius


This is how Gozem plans to revolutionize the transport sector in Cameroon

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev