logoIC
Yaoundé - 21 février 2024 -
Economie

Cacao durable : le Cameroun exige de l’UE plus de revenus pour les producteurs

Cacao durable : le Cameroun exige de l’UE plus de revenus pour les producteurs

(Investir au Cameroun) - Après le Ghana et la Côte d’Ivoire, le Cameroun a engagé, le 18 novembre à Yaoundé, avec l’Union européenne (UE), premier importateur de cacao mondial, le « Cocoa Talks », traduit en français par « dialogue sur la production du cacao durable ». Selon les explications du chef de la délégation de l’UE au Cameroun, Philippe Van Damme, ce dialogue vise à contribuer à la lutte pour l’élimination du travail des enfants et la traite des enfants dans la chaîne de valeur du cacao, à renforcer la protection et la restauration des forêts dans les régions cacaoyères et assurer un revenu minimum vital aux cultivateurs de cacao.

À l’occasion, le ministre du Commerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a fait observer que la partie européenne semble ne pas mettre l’accent sur l’augmentation du revenu des producteurs. « La durabilité implique la protection de l’environnement. Mais la durabilité implique aussi la survie des producteurs. Cela nous amène à la question fondamentale de la rémunération des producteurs. La durabilité rime forcément avec la survie des producteurs. La durabilité rime avec la protection de l’environnement, l’interdiction du travail des enfants, mais au final, la prospérité des producteurs. C’est ce triptique là que nous voulons voir prendre en compte dans les discussions », a déclaré le membre du gouvernement. Selon lui, le prix bord-champ est encore insuffisant au Cameroun même s’il a progressé de 700 FCFA le kg dans les années 1990 des pics de 1700 FCFA à certaines périodes.

Se référant aux données de l’Organisation internationale du cacao (ICCO), Mbarga Atangana a peint un tableau sombre de la situation des producteurs africains. Selon lui, sur un chiffre d’affaires annuel de 100 milliards de dollars américains dans le secteur, seulement 2 milliards de dollars, soit 2%, reviennent aux producteurs. Les chocolatiers se taillent la part du lion avec 35% du chiffre d’affaires ; le reste revient aux industries du broyage et aux transporteurs.

Le ministre du Commerce réagissait à la présentation des nouveaux règlements européens en débat au Parlement européen. S’ils sont adoptés et votés en l’état, cela fera partie du corpus législatif auquel seront soumis les importateurs européens de cacao afin d’être considérés comme « entreprises durables ».

« Ces initiatives législatives en cours vont permettre de minimiser la contribution de l’Union européenne dans la déforestation mondiale, et promouvoir la consommation de produits issus de chaînes d’approvisionnement exempt de déforestation. La seconde proposition est relative à la gouvernance des entreprises. Cette proposition législative entraînera des obligations de diligence de l’Union européenne afin qu’elles garantissent une meilleure lisibilité et traçabilité sur leur chaîne d’approvisionnement en produits forestiers. Il est temps que les acteurs camerounais puissent réfléchir sur ces nouveaux critères d’exportation », a déclaré le diplomate européen.

À terme, tous les opérateurs économiques devront respecter les mêmes exigences et exclure de leurs chaînes d’approvisionnement les produits qui causent la déforestation et la dégradation des forêts. Les producteurs dits durables continueront à pouvoir vendre leurs marchandises dans l’UE.

Sylvain Andzongo

construction-d-un-hotel-marriott-a-douala-l-etat-du-cameroun-et-ibc-n-abdiquent-pas-malgre-les-revers-en-justice
Le 15 février 2024, le tribunal administratif du Littoral (TAL), a rejeté la requête en opposition formulée par Immigration & Business...
edf-prend-le-controle-de-la-start-up-upowa-specialisee-dans-la-fourniture-de-kits-solaires-a-bas-prix-au-cameroun
Electricité de France (EDF) est désormais l’actionnaire majoritaire de la start-up upoWa, spécialisée dans la fourniture de kits solaires à bas prix au...
gaz-domestique-la-livraison-du-centre-emplisseur-de-bamenda-annoncee-avant-la-fin-de-l-annee-2024
La livraison et l’inauguration du centre emplisseur de gaz domestique de Bamenda, dans la région du nord-ouest du Cameroun, devraient avoir lieu avant la...
zone-industrielle-de-douala-bassa-prometal-s-engage-a-financer-un-centre-de-secours-d-un-milliard-de-fcfa
Le 19 février 2024, le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense, Joseph Beti Assomo, a présidé à Douala, la capitale économique du...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev