logoIC
Yaoundé - 25 janvier 2020 -
Economie

Le Bureau de mise à niveau des entreprises camerounaises restitue des études sur quatre filières de l’agroalimentaire

Le Bureau de mise à niveau des entreprises camerounaises restitue des études sur quatre filières de l’agroalimentaire

(Investir au Cameroun) - Le Bureau national de mise à niveau (BMN) des entreprises du Cameroun a procédé le 18 juillet 2019 à Douala, la capitale économique du pays, à la restitution des études sur le positionnement stratégique de quatre filières du secteur de l’agroalimentaire. Il s’agit des filières transformation des graines et fabrication de produits amylacés, de la filière oléagineux et aliments pour animaux, de la filière fruits et légumes et enfin de la filière tabac.

L’atelier de restitution de ces quatre études, qui s’est déroulé dans les locaux de la Chambre de commerce, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre des activités de renforcement du dispositif institutionnel du Programme industrialisation et valorisation des produits agricoles (PIVPA) conduit par le BMN.

À en croire le BMN, ces études permettront de mettre à la disposition des entreprises opérant dans les filières visées, les institutions publiques et les banques, une masse d’informations sur le marché aussi bien intérieur qu’extérieur. Les différents acteurs pourront ainsi utiliser toutes les données comme outils d’aide à la décision.

Créé en 2011, le BMN est le bras armé de l’État camerounais dans la mise en œuvre de la politique d’appui à la mise à niveau et à la restructuration des entreprises industrielles. Pour ce faire, apprend-on officiellement, cette structure assure l’élaboration et la mise en œuvre des programmes de mise à niveau des entreprises ; propose au gouvernement toute mesure pouvant contribuer à la réussite des programmes de mise à niveau et d’amélioration de la qualité des entreprises ; assure les meilleures conditions de financement du programme ; définit et applique les critères d’éligibilité des entreprises au programme national de mise à niveau des entreprises.

BRM

endette-aupres-des-traders-glencore-et-trafigura-le-congo-compromet-l-appui-financier-du-fmi-en-zone-cemac
Une autre affaire de dette, impliquant une fois de plus le géant suisse du trading des matières première Glencore, ainsi que son compatriote Trafigura,...
la-bdeac-cherche-4-3-milliards-aupres-des-bailleurs-de-fonds-d-europe-et-du-moyen-orient
Fortunato Ofa Mbo Nchama, président de la Banque de Développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC), vient d'achever une tournée des investisseurs...
camtel-l-operateur-public-des-telecoms-du-cameroun-pourrait-ceder-le-transport-de-la-fibre-optique-a-une-nouvelle-entite
Minette Libom Li Likeng, le ministre des Postes et Télécommunications (Postel) a annoncé au cours du conseil de cabinet, le 23 janvier dernier à Yaoundé,...
louis-paul-motaze-se-pose-en-sapeur-pompier-dans-le-conflit-ouvert-entre-le-patronat-et-le-fisc-camerounais
Louis Paul Motaze (photo), le ministre des Finances (Minfi), a signé le 23 janvier, une note d’information. Dans ce document, le Minfi « encourage » la...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n92-93: Decembre 2019-Janvier 2020

Franc CFA : le débat est ouvert en zone CEMAC


Le Cameroun devient la place financière de la CEMAC


Business in Cameroon n82-83: December 2019-January 2020

CFA: The debate is open in the CEMAC


Cameroon becomes CEMAC’s financial center

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev