logoIC
Yaoundé - 28 février 2024 -
Economie

Entreprise publique : des « salaires sans justificatifs » poussent la dette du Matgenie à 14,24 milliards de FCFA

Entreprise publique : des « salaires sans justificatifs » poussent la dette du Matgenie à 14,24 milliards de FCFA

(Investir au Cameroun) - Le plan d’assainissement des ressources humaines et matériels du Parc national de matériel du génie civil (Matgenie) commandé par le ministère des Travaux publics (Mintp) vient de révéler ses premiers constats : l’entreprise publique paie des « salaires sans justificatifs », selon les termes même du Mintp.

En effet, renseigne cette administration, « à l’analyse de l’examen du rapport d’étape du Comité interministériel ad hoc, les premiers résultats obtenus permettent d’établir que les charges de personnel sont excessives à l’entreprise et absorbent près de 84,5% du chiffre d’affaires. Cette situation qui est favorisée par la présence dans les effectifs du Matgenie, des personnes qui perçoivent des salaires sans justificatifs ».

Cette situation, apprend-on, crée un surcoût dans les charges de l’entreprise dont la dette s’élève à un montant de 14,24 milliards de FCFA, soit des salaires impayés d’un montant de 2,2 milliards de FCFA ; une dette fiscale de 2,4 milliards ; un montant dû aux fournisseurs de 3,9 milliards de FCFA ; la dette des cotisations sociales due à la Caisse nationale de prévoyance sociale de 2,6 milliards de FCFA et un montant de 3 milliards de FCFA dû au ministère des Finances.

« Cette situation pourrait constituer à terme un risque budgétaire pour l’État si la tendance n’est pas inversée », selon le rapport 2020 de Commission technique de réhabilitation (CTR) des entreprises et établissements du secteur public au Cameroun. De plus, la paix sociale est menacée en raison du paiement irrégulier des salaires, ainsi que le règlement des prestations sociales.

Pour remédier à la situation, le ministre des Tavaux publics, Emmanuel Nganou Djoumessi, a prescrit, le 15 septembre dernier, au cours d’une réunion interministérielle ad-hoc tenue à Yaoundé, de maîtrise des charges de la structure, en arrimant la masse salariale à la productivité de la structure. 

S.A.

Lire aussi :

13-07-2022-Entreprises publiques : des licenciements en perspective au Matgenie en proie aux tensions sociales

transport-urbain-et-interurbain-la-nouvelle-hausse-des-tarifs-devrait-entretenir-l-inflation-au-cameroun-en-2024
Dans le prolongement des mesures d’accompagnement décidées par le gouvernement (après l’augmentation des salaires et des allocations familiales), pour...
or-le-britannique-oriole-resources-annonce-la-reprise-des-travaux-d-exploration-sur-son-projet-mbe-au-cameroun
La junior-minière britannique Oriole Resources a annoncé le 26 février 2024 avoir relancé les travaux d’exploration d’or sur son projet Mbé, situé...
l-entreprise-allemande-grohe-accompagne-l-institut-technique-don-bosco-d-ebolowa-dans-le-cadre-de-son-programme-give
Ce vendredi 23 février, l'Institut Technique Don Bosco d'Ebolowa a accueilli une multitude d'invités de marque sur son campus. Parmi eux, l'évêque du...
aboudi-ottou-redaction-en-chef-d-investir-au-cameroun-prime-pour-son-courage-et-la-qualite-de-ses-enquetes-en-2023
Le journaliste Aboudi Ottou (photo), coordonnateur du Bureau Cameroun de l’Agence Ecofin et rédacteur en chef d’Investir au Cameroun, vient de remporter...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev