logoIC
Yaoundé - 26 novembre 2020 -
Economie

Grâce à un nouveau logiciel de gestion, le Port de Kribi va accélérer la dématérialisation des procédures

Grâce à un nouveau logiciel de gestion, le Port de Kribi va accélérer la dématérialisation des procédures

(Investir au Cameroun) - Le Port de Kribi (PAK), située dans le Sud du Cameroun, se préparer à utiliser « SIP », un logiciel de gestion automatisée des opérations portuaires.

Selon Jean Marcel Belinga Belinga, directeur des Systèmes d’information et de la documentation (DSID) au PAK, l’impact de la mise en place du SIP va se faire ressentir dans quasiment toutes les composantes de l’exploitation portuaire avec une accentuation de la mise en œuvre des procédures dématérialisées.

Au niveau des accès portuaires, l’on devra assister à une plus grande fluidité dans le mécanisme de demande des accès, une meilleure identification des acteurs, les raisons précises de leur présence sur le site portuaire, etc. Concernant la gestion des escales, avec les annonces d’escales et les conférences portuaires en ligne, on devrait aboutir à un meilleur suivi de la prise en charge des services aux navires, de l’historique de leur passage à Kribi, etc.

Sur la gestion des marchandises, les échanges de données automatiques avec le système Camcis de la douane permettront d’avoir de façon instantanée différentes informations sur les marchandises qui passent par le port de Kribi. Ce qui facilitera en toute sécurité les opérations de livraison ou d’enlèvement des marchandises au port.

« Sur le plan du rayonnement national, le SIP permettra au PAK d’appuyer différentes administrations étatiques, dont la Douane dans la sécurisation des recettes de l’État. Sur le plan international, le SIP, eu égard à son positionnement stratégique au cœur du développement des activités d’exploitation portuaire, devra impacter positivement et significativement l’attractivité du port. Enfin, il devra aussi produire comme bénéfice, la sécurisation des recettes du PAK », explique l’autorité portuaire.

S.A.

desormais-en-regle-l-operateur-public-camtel-prepare-le-lancement-de-son-reseau-de-telephonie-mobile
Grâce à sa régularisation obtenue le 12 mars 2020, Cameroon Telecommunications (Camtel), l’opérateur public des télécoms au Cameroun, prépare actuellement...
en-2020-le-cameroun-a-realise-40-milliards-de-fcfa-d-economies-sur-la-masse-salariale-des-agents-publics
S’exprimant le 25 novembre 2020 devant les députés, dans le cadre de la présentation du programme économique, financier, social et culturel du...
au-1er-semestre-2020-le-gabon-la-rca-et-le-cameroun-affichent-les-taux-d-interet-les-plus-eleves-sur-les-credits-de-moyen-terme
Entre janvier et juin 2020, les banques camerounaises ont été très exigeantes dans l’octroi des crédits de moyen terme (remboursables sur 42 mois en...
cemac-bien-qu-a-la-hausse-en-nombre-les-transactions-interbancaires-chutent-de-182-milliards-de-fcfa-a-fin-juillet-2020
Dans son rapport de politique monétaire du mois de septembre 2020, qui vient d’être rendu public, la Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) révèle...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n103 Novembre 2020

L’anacarde, la nouvelle source de recettes du Cameroun


Covid 19 : « La santé des équipes avant tout »


Business in Cameroon n93: November-2020

Cashew, Cameroon’s new source of revenues


Covid 19 : “Making the team’s health a priority”

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev