logoIC
Yaoundé - 25 juillet 2021 -
Economie

En quasi-cessation d’activité, le transporteur Stecy SA convoqué à l’inspection du Travail pour licenciements abusifs

En quasi-cessation d’activité, le transporteur Stecy SA convoqué à l’inspection du Travail pour licenciements abusifs

(Investir au Cameroun) - Célestin Hermann Tsambou, directeur général de la Société de transport et équipements collectifs de Yaoundé (Stecy), est convoqué par l’inspecteur du travail le 23 juillet 2021 dans la capitale camerounaise. Ce manager sera face à ses ex-employés, qui, le 8 juillet 2021, ont saisi la délégation régionale du Travail et de la Sécurité sociale pour le Centre, d’une plainte pour « licenciements abusifs ».

En effet, apprend-on dans la plainte du « Collectif des ex-employés de la société Stecy », après deux mouvements d’humeur organisés en avril et mai 2021, à l’effet de réclamer le paiement des arriérés de salaires, le reversement des cotisations sociales à la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS) et des contrats de travail, certains employés ont été surpris de se voir servir, un peu plus tard, des lettres de licenciement. Ces licenciements ont pour motifs « vandalisme, insubordination, non-respect des règles d’une grève, séquestration, destruction du matériel, menaces ».

Cette décision contestée par les employés concernés vient davantage alourdir le climat social déjà très tendu au sein de cette entreprise de transport urbain de masse, opérationnelle depuis février 2017, suite à un partenariat entre le consortium portugais Eximtrans Sarl/Irmaos Mota et l’actuelle mairie de la ville de Yaoundé. À l’origine du malaise au sein de Stecy SA, les difficultés financières dont fait face la compagnie depuis de longs mois. Celles-ci ont quasiment fait disparaître des rues de la capitale camerounaise les bus de ce transporteur.

Last but not least, dans un communiqué signé le 26 mai 2021 et rendu public le 2 juin 2021, le ministre camerounais des Transports, Jean Ernest Ngallé Bibehe Massena, accuse cette entreprise de favoriser l’activité d’un opérateur de transport interurbain clandestin, en lui prêtant ses installations. « Une fois informé de cette violation flagrante des clauses du contrat de partenariat entre l’État du Cameroun et la Stecy SA (…), le ministre des Transports a saisi le directeur général de la Stecy, aux fins d’exiger la cessation immédiate de l’activité de cette compagnie clandestine dans les locaux de la société dont il a la charge. Cependant, en dépit de ce rappel à l’ordre, Tourismo Express continue d’exercer allègrement ses activités, au mépris de la règlementation en vigueur », explique le ministre des Transports. Ce dernier a aussitôt prononcé l’interdiction de cette compagnie, « sans préjudice des poursuites judiciaires éventuelles ».

BRM

Lire aussi :

02-06-2021 - Le transporteur urbain de masse Stecy SA accusé de sous-traiter ses locaux et son matériel à un opérateur clandestin

electricite-les-industries-demandent-a-eneo-340-mw-d-energie-supplementaire
  Des demandes de fourniture d’électricité déposées chez Eneo, distributeur exclusif de l’énergie électrique au Cameroun, il ressort que les...
le-port-de-douala-casse-les-prix-pour-le-pesage-des-marchandises-en-direction-de-la-rca-et-du-tchad
L’autorité portuaire de la place de Douala-Bonabéri (PAD), principale porte d’entrée des marchandises au Cameroun, vient de baisser les prix de pesage des...
route-soa-awae-esse-le-maitre-d-ouvrage-remonte-les-bretelles-a-bofas-remplacant-du-nigerian-atidolf-defaillant
Au cours d’une mission d’inspection exécutée le 22 juillet, le ministre des Travaux publics (Mintp), Emmanuel Nganou Djoumessi, a remonté les bretelles à...
cacao-leger-flechissement-des-prix-dans-les-bassins-de-production-du-cameroun
Depuis le 22 juillet 2021, les prix moyens du kilogramme de fèves de cacao connaissent une légère baisse dans les bassins de production du pays. Selon le...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n111 Juillet Août 2021

La Grande Bretagne avance ses pions au Cameroun


Alamine Ousmane Mey : « 8% de croissance annuelle sur 10 ans est un objectif tout à fait réaliste »


Business in Cameroon n101: July August-2021

The UK makes strategic moves in Cameroon


Alamine Ousmane Mey: “8% yearly growth over 10 years is a realistic target

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev