logoIC
Yaoundé - 07 mai 2021 -
Economie

Ecoslops décroche un contrat de près de 3,3 milliards de FCFA pour valoriser les déchets pétroliers au port de Kribi

Ecoslops décroche un contrat de près de 3,3 milliards de FCFA pour valoriser les déchets pétroliers au port de Kribi

(Investir au Cameroun) - Le français Ecoslops a annoncé mercredi 17 mars la signature de son premier contrat de vente avec la société camerounaise Valtech Energy, pour le déploiement de sa solution Mini P2R (Petroleum Residue Recycling) dans la zone portuaire de Kribi.

Valtech Energy (filiale du groupe SCIN dirigé par l’entrepreneur camerounais Ismaël NJoya) a ouvert avec succès en 2020 une installation MARPOL (pour la prévention de la pollution par les navires) de réception des déchets pétroliers maritimes dans la zone portuaire de Kribi, nouveau port en eaux profondes du Cameroun en exploitation commerciale depuis 2018.

L’acquisition du Mini P2R permettra de revaloriser localement les déchets pétroliers, ainsi que les huiles de vidange usagées, en nouveaux produits pétroliers. « La valeur du contrat, proche de 5 millions d’euros (près de 3,3 milliards de FCFA, NDLR), est constituée de l’équipement clé en main (pour 4 millions d’euros, facturable en 2021) et d’une licence d’exploitation associée à une prestation d’assistance technique par Ecoslops pour une durée de 8 ans (avec une facturation annuelle) », indique un communiqué de la cleantech française.

Le Mini P2R d’Ecoslops repose sur un procédé industriel unique de micro-raffinage de ces résidus pour les transformer en produits commerciaux aux standards internationaux. La livraison de l’unité est prévue au mois d’octobre 2021 pour un démarrage avant la fin de l’année. « Elle est conditionnée à la mise en place du financement avec les banques historiques du groupe SCIN, qui ont montré un fort intérêt pour le projet », poursuit la même source.

Ecoslops a également conclu trois lettres d’intention pour le déploiement de cette solution avec Aqua Flore à Agadir au Maroc ; SARA (filiale du groupe Rubis) et E-Compagnie (filiale du groupe SEEN) en Martinique ; et plus récemment avec Marine Bunkers Ltd. (MBL) au Ghana.

Romuald Ngueyap

paul-k-fokam-les-pays-africains-sont-les-mieux-places-pour-avoir-une-monnaie-reconnue-sur-le-plan-international
L’or, c’est là que tout se joue. Dans l’un de ses fameux exposés télévisés, le très démonstratif et engagé milliardaire camerounais, Paul K. Fokam, a...
au-cameroun-malgre-l-intensification-des-pluies-les-prix-du-cacao-caracolent-toujours-a-plus-de-1000-fcfa
Ce 6 mai 2021, le kilogramme de fèves de cacao était cédé dans les bassins de production du Cameroun entre 1025 et 1075 FCFA, selon la compilation...
plus-de-1000-pieces-de-nattes-de-contrebande-d-origine-asiatique-saisies-au-cameroun
Les éléments de la douane camerounaise ont saisi, ce 6 mai 2021 dans la localité de Dembo, située dans la région du Nord, un lot de 1080 pièces de nattes...
pour-reduire-les-delestages-le-cameroun-veut-installer-30-mw-de-solaire-modulaire-et-mobile-dans-le-septentrion-en-2021
Afin de soulager les ménages et entreprises des régions septentrionales du Cameroun, qui vivent des délestages sans précédent depuis plusieurs mois, en...

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n109 Avril 2021

Délestages Le DG d’Eneo s’explique


Cacao : cap sur la transformation


Business in Cameroon n99: April-2021

Outages ENEO’s director-general explains the situation


Cocoa: Time to boost processing

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev