logoIC
Yaoundé - 02 juillet 2022 -
Economie

Le Cameroun cherche des partenaires en Allemagne pour la construction de 431 centres de formation dédiés aux jeunes

Le Cameroun cherche des partenaires en Allemagne pour la construction de 431 centres de formation dédiés aux jeunes

(Investir au Cameroun) - A l’invitation des leaders d’association de la diaspora, le ministre en charge de la Jeunesse (Minjec), Mounouna Foutsou, conduit une délégation interministérielle en Allemagne depuis 20 juin. L’objectif de cette visite d’une semaine est de créer une mobilisation autour du projet d’implantation des Centres multifonctionnels de promotion des jeunes (CMPJ) du Cameroun.

Au cours de son séjour, la délégation interministérielle va présenter les opportunités d’investissements dans le cadre de ce projet dédié aux jeunes âgés de 15 à 35 ans, inscrits à l’Observatoire national de la jeunesse. Elle aura des rencontres avec des partenaires publics et privés allemands et des échanges d’information avec la diaspora camerounaise pour la présentation des opportunités mise en place par le gouvernement pour faciliter leur retour et leur investissement au pays.

À l’issue de cette mission, la délégation espère que les Camerounais d’Allemagne pourraient mobiliser les ressources humaines, matérielles et financières nécessaires pour des formations dans les métiers des énergies renouvelables et de la menuiserie métallurgique. Il faut dire qu’en amont de ce déplacement, l’association des Camerounais d’Allemagne, German Business Center Hima Sarl, et le gouvernement ont signé, en mars 2020, une convention de partenariat d’une durée de trois ans renouvelables.

Problèmes de financement

Selon cet accord, après sa participation matérielle, technique et financière, les équipements qui seront fournis dans le cadre de ce projet reviennent à Business Center Hima Sarl comme légitime propriétaire. Le Minjec, lui, apporte la caution morale du gouvernement et mettra en place des facilités d’insertion socioprofessionnelles au bénéfice des jeunes qui seront formés dans les CMPJ.

Le projet d’implantation des CMPJ tarde à se matérialiser depuis cinq ans. Le 12 septembre 2017, le président de l’Ordre national des architectes du Cameroun (Onac) et une délégation d’ingénieurs chinois avaient rencontré les responsables du Minjec pour échanger sur les maquettes et les coûts estimatifs de la construction des CMPJ.

Sur une période de trois ans, les ingénieurs chinois devaient faire sortir de terre au total, un Centre international de jeunesse à Kribi, deux CMPJ de référence à Yaoundé et à Douala, 10 CMPJ régionaux, 58 CMPJ départementaux, et 360 CMPJ d’arrondissements, soit un total de 431 centres de formation dédiés aux jeunes. Les coûts des travaux étaient estimés entre 25 et 30 milliards de FCFA. Mais, apprend-on, ces fonds ne sont pas encore disponibles. « Les échanges entre les parties se poursuivent encore », apprend-on du Minjec.

Si le projet est réalisé, il devrait contribuer à résoudre la question de l’inadéquation formation-emploi. De l’avis de nombreux analystes, ce problème est l’une des causes du chômage et du sous-emploi au Cameroun.

Sylvain Andzongo

oapi-le-mandat-du-dg-l-ivoirien-denis-bohoussou-renouvele-apres-des-mois-de-crise
Le Conseil d’administration vient d’accorder un second et dernier mandat à l’Ivoirien Denis Bohoussou Loukou à la tête de l’Organisation africaine de la...
projet-de-bus-rapides-de-douala-la-banque-mondiale-approuve-un-pret-de-260-8-milliards-de-fcfa-78-du-cout-global
Le 2 juin 2022, apprend-on de source officielle, le Conseil d’administration de la Banque mondiale a approuvé en faveur du Cameroun, un prêt d’un...
croos-change-de-nom-et-devient-avi-center
Assurer la sécurité des ressources financières des étudiants, pour leur garantir plus de sérénité pendant leurs études en France. Situé en plein cœur du...
le-contrat-de-l-equipementier-francais-le-coq-sportif-resilie-par-la-federation-camerounaise-de-football
Alors que son contrat devrait s’achever en 2023, l’équipementier français « Le Coq Sportif » vient de voir son contrat résilier par la...

Les banques du Cameroun dominent à 78% le marché des titres publics au Gabon à fin 2021 avec Ecobank Cameroun qui détient la plus grande part de marché (17,50 %)

InfographieIAC banques camerounaises

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n121:Mai 2022

Les marges de progression du secteur télécom camerounais


Pourquoi les entreprises camerounaises cachent autant leurs comptes ?


Business in Cameroon n110: April 2022

Covid-19, war in Europe: Some Cameroonian firms will suffer


Albert Zeufack: “Today, the most important market is in Asia

  1. Plus lus 7 jours
  2. partagés 1 mois
  3. lus 1 mois
next
prev