logoIC
Yaoundé - 02 avril 2020 -
Economie

Reports de crédits, financement des PME : les banques du Cameroun en ordre de bataille contre la crise du Coronavirus

Reports de crédits, financement des PME : les banques du Cameroun en ordre de bataille contre la crise du Coronavirus

(Investir au Cameroun) - Dans un communiqué rendu public le 20 mars 2020, l’Association des professionnels des établissements de crédit du Cameroun (Apeccam), présidée par Alphonse Nafack (photo), l’administrateur directeur général d’Afriland First Bank, énonce un certain nombre de dispositions à prendre par les banques pour faire face aux répercussions de la crise du Coronavirus sur l’économie camerounaise.

À en croire ce regroupement des banquiers, pour faire face aux ravages de cette pandémie, auxquels « il faut ajouter la fermeture des restaurants, des bars, des établissements d’enseignements ou d’autres entités, l’Apeccam invite ses membres à être attentifs aux demandes des commerçants et des entreprises qui tirent la sonnette d’alarme pour leur trésorerie, de mettre à la disposition des clients des liquidités pour soutenir leurs entreprises, d’accorder et de maintenir des crédits bancaires aux agents économiques, en particulier aux PME/PMI qui pourraient rencontrer des difficultés résultant du développement de l’épidémie de Coronavirus… ».

En plus de cet appel au financement des entreprises dans ce contexte de crise sanitaire ayant des répercussions graves au plan économique, l’Apeccam invite ses adhérents à « envisager avec les clients les moyens compréhensibles de gestion classique de la renégociation des dettes bancaires, afin d’accompagner et de soutenir les agents économiques qui auraient besoin de renégocier leurs contrats et leurs échéanciers de remboursement ».

Toujours selon l’Apeccam, pour atténuer le choc au sein des entreprises, il est utile de « reporter pour une période déterminée d’accord parties les remboursements de crédits pour les entreprises, période ne pouvant excéder un an dans un premier temps » ; et de « supprimer les pénalités et les coûts additionnels de reports d’échéances et de crédits des entreprises ; et enfin soutenir les clients et les sensibiliser à l’usage du numérique afin de réduire la fréquence dans les guichets des banques ».

Brice R. Mbodiam

avec-les-chocs-du-covid-19-le-cameroun-devrait-proceder-a-la-revision-de-la-loi-de-finances-2020
Avec la pandémie du Coronavirus, les projections de recettes du budget 2020 du Cameroun, d’un montant de 4 850,50 milliards de FCFA, sont devenues...
le-port-de-douala-poursuit-ses-activites-tout-en-instaurant-une-operation-de-desinfection-contre-le-coronavirus
Face au Covid-19, et au-delà des mesures barrières instaurées par le gouvernement, la direction générale du port de Douala-Bonabéri (PAD) informe qu’elle...
paiements-electroniques-le-cameroun-a-requis-le-nigerian-e-tranzact-pour-mettre-en-place-son-switch-national
C’est au Nigéria voisin que le Cameroun a recruté l’opérateur chargé de mettre en place son switch national de paiements électroniques, inauguré le 31...
lutte-contre-le-coronavirus-un-fonds-de-solidarite-dote-d-un-montant-initial-d-un-milliard-de-fcfa-lance-au-cameroun
Le chef de l’État camerounais, Paul Biya, vient de prescrire à son gouvernement le lancement d’un fonds de solidarité, dans le cadre de la lutte contre le...

STOPBLABLACAM TV

A la Une du magazine


Investir au Cameroun n95 Mars 2020

Minim Martap« Peut-être la meilleure bauxite au monde à ce jour »


La nécessaire réforme des entreprises publiques camerounaises


Business in Cameroon n85: March 2020

Minim Martap«It might be the best bauxite ever at the moment»


The necessary reform of Cameroonian public firms